Après un parcours brillant au lycée de Dakar – couronné par le premier prix au concours général sénégalais non seulement en mathématiques, mais aussi en français et en latin ! – Rose Dieng entre à l’École polytechnique en 1976.

Diplômée de l’École nationale nupérieure des Télécommunications, elle fait ensuite une thèse en informatique à l’Université Paris Sud et intègre en 1985 l’équipe de Pierre Haren (73) à l’INRIA Sophia-Antipolis, où elle restera jusqu’en 2008.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet

LIRE AUSSI  Parmi les 100 femmes entrepreneures du Québec, Angélique M. B. Diène, se considère ambassadrice du Sénégal