Bientôt, les journaliste sénégalais auront des cartes nationales de presse.

Les dépôts pour l’obtention de la carte nationale de la presse démarrent officiellement le 15 mars prochain. La carte est individuelle et assujettie à un délai de validité de 3 ans renouvelables.

Selon Le Soleil, c’est une commission qui est chargée de veiller à délivrance de la carte nationale de presse.

Peuvent valablement disposer de la carte nationale de presse les professionnels des médias sortis d’écoles de formation reconnues par l’Etat et ceux qui ont une licence et capitalisent de deux ans d’expérience. S’ils n’ont pas de licence, les aspirants doivent disposer d’une expérience de dix ans.

Les critères ont été définis par le Code de la presse.

Les pièces à fournir sont les suivantes : un casier judiciaire, la copie de la carte nationale de presse, les diplômes, les attestations de travail, un quitus du Cored, quatre photos d’identité et le montant de 10 mille francs CFA.

Avec Le Soleil

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet

LIRE AUSSI  Mme Gnagna Diop Sow, Conseiller technique chargé des TIC du Ministère de l’économie, des finances et du plan : « le Sénégal peut devenir une référence du numérique en Afrique »