Après François Hollande, c’est au tour de Jean Castex de faire ses premiers pas sur Twitch. Le Premier ministre sera l’invité de Samuel Etienne dimanche à 18h, a annoncé le journaliste mardi soir via son compte Twitter. Il posera au Premier ministre les questions envoyées en direct par les internautes. Un exercice nouveau, preuve que les politiques recherchent d’autres manières de s’adresser aux citoyens, aux plus jeunes en particulier. Plusieurs membres du gouvernement ont d’ores et déjà investi les plateformes numériques comme Twitch mais aussi Clubhouse ou Instagram. 

C’est par exemple à la manière d’un véritable animateur que Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du numérique, invite les internautes à rejoindre sa conversation virtuelle vocale sur la plateforme Clubhouse. « Je demande à l’audience une forme d’indulgence, j’ai plutôt l’habitude d’être de l’autre cote du micro », glisse-t-il en souriant. Ces plateformes autorisent aux politiques une liberté de ton et de temps plus large que les médias classiques.

Sur Instagram, Gabriel Attal multiplie les lives

Sur Instagram, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal multiplie les lives. La ministre Elisabeth Moreno, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, s’est aussi prise au jeu. Et place donc dimanche soir au Premier ministre, emboitant le pas à François Hollande. Invité de Samuel Etienne lundi, l’ancien président avait taclé avec humour la vie politique, totalisant plus de 80.000 « viewers ». Leur entretien s’était hissé en première place des audiences mondiales de la plateforme. 

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

LIRE AUSSI  Vivre sans smartphone, Whatsapp, Facebook…: ces personnes qui résistent encore à la tentation des réseaux sociaux

Pour Jean Castex, l’exercice pourrait être plus périlleux, analyse Véronique Reille-Soult, spécialiste de l’opinion en ligne. « Sur Twitch vous avez des questions étonnantes qui arrivent. C’est assez antinomique pour les politiques. C’est toujours plus facile de vous lâcher quand vous n’êtes pas en fonction et que vous n’incarnez pas la réalité des décisions. » L’entourage du Premier ministre y voit toutefois une nouvelle occasion de faire de la « pédagogie » de manière « cash et authentique ».

Au fait, qu’est-ce que c’est Twitch ?

Twitch est une plateforme de vidéo, comme Youtube, à cela près que toutes les images sont en direct. Des « streamers » se filment en train de faire l’activité de leur choix. Sur Twitch, ce sont principalement des parties de jeux vidéo qui sont diffusées, mais on trouve aussi des émissions de cuisine, d’actualité, de fitness, etc.

Les stars des streamers s’appellent Gotaga, Squeezie, ZeratoR ou encore Antoine Daniel. Ils sont suivis par des centaines de milliers, voire des millions de personnes. Les « viewers », comme on appelle les spectateurs, peuvent poser des questions aux streamers grâce à un chat. Une interactivité qui fait le sel de la plateforme. 

LIRE AUSSI  Facebook et Fally Ipupa s’engagent pour un internet plus sûr

L’accès aux chaînes Twitch est gratuit mais il est possible de s’abonner pour 5 euros par mois afin de financer les streamers. En France, cinq millions de personnes s’y connectent plusieurs fois par mois et un million tous les jours. C’est vingt fois moins que sur Youtube mais c’est une audience en expansion.

Europe1