Expresso a officiellement lancé, ce mercredi 17 mars, sa technologie de quatrième génération au Sénégal. L’opérateur, pour se rattraper, propose l’utilisation des cartes SIM virtuelles à ses clients.

Enfin, Expesso entre dans le cercle des opérateurs détenteurs de la 4G. Après plusieurs reports suivis de difficultés financières et administratives, la filiale de Sudatel a officiellement présenté les innovations issues de sa technologie de 4e génération afin d’ assurer la connectivité à ses clients.

Pour se démarquer après une année très difficile et une longue attente, l’opérateur propose d’embarquer ses clients dans le monde de l’ E-Sim pour réduire les contraintes.

« Nous avons pris le temps pour bien cerner les enjeux et les challenges par rapport aux procédures et aux régulateurs. Aujourd’hui, Expresso met sur le marché la SIM virtuelle pour faire voyager les clients et faciliter l’expérience client » a déclaré Fatou Sow Kane, Chief Entreprise Business Office, lors du lancement.

Contrairement à la traditionnelle SIM, la E-Sim est une puce à mémoire vierge soudée d’origine dans les mobiles et permet les mêmes usages . Pour l’activer, il suffit de la télécharger grâce à un code QR de sécurité proposé par l’opérateur.

LIRE AUSSI  Téléphonie: la baisse des tarifs émane de l'ARTP selon Abdoul LY

Selon Modou Khaya, Directeur Principal Digital «  avec l’introduction du e-SIM, nous voulons rassurer les clients, de la disponibilité des cartes SIM classiques également qui vont rester sur le marché« .

Dernier né des opérateurs de téléphonie, Expresso a connu des moments de déconnection quant à l’obtention de la licence 4G. Face au régulateur, la filiale a été mise en demeure pour non respect de ses engagements. Menacé de perdre sa licence, une médiation a eu lieu dans le cadre d’une rencontre avec le Président de la République, et les autorités concernées.

Aujourd’hui, Expresso pourrait compter sur sa nouvelle démarche pour esperer rester sur la ligne de concurrence dans un marché dominé par Orange et Free.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet