La société Helios Towers s’installe officiellement au Sénégal. L’opérateur d’infrastructures de communications électroniques qui a racheté, auprès de Free, plus de 1200 sites télécoms pour 160 millions d’euros, vient d’avoir l’aval de l’ARTP pour déployer son expertise.

Après avoir signé une convention d’investissement estimée à 385 milliards de FCFA avec le ministère des télécommunications le 4 mai dernier, Helios Towers obtient également carte verte de la part du Régulateur pour rééquilibrer davantage la concurrence, dans le secteur des communications électroniques.

En effet, Helios mettra ses infrastructures télécoms à la disposition des opérateurs de téléphonie ( Orange , Free, Expresso ), ce qui permettra à ces derniers, quelle que soit leurs tailles, de bénéficier d’un égal accès aux infrastructures, sans aucun risque de discrimination. 

« Son avènement, loin d’être fortuit, obéit à un calcul et une stratégie d’anticipation du régulateur, après l’accueil des fournisseurs d’accès à internet dont l’épanouissement pourrait être inhibé par l’appartenance de la plupart des infrastructures passives comme actives de communications, aux opérateurs titulaires de licences qui sont également leurs concurrents » explique l’ARTP qui avait entamé des échanges avec des candidats potentiels, depuis un moment, afin de compléter le chainon manquant dans la chaine de valeur des communications électroniques, en l’occurrence un opérateur d’infrastructures.

LIRE AUSSI  Communiqué du conseil des ministres du 24 février 2021

Le Sénégal deviendra ainsi le 6e pays à accueillir la filiale anglaise après sa présence en Tanzanie, Congo, RD Congo, Afrique du Sud et Ghana.

Helios Towers annoncé sa volonté d’investir environ 200 millions de dollars au Sénégal sur les 5 prochaines années.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet