Au lendemain des émeutes qui ont secoué le pays, le chef de l’État, M. Macky Sall, avait annoncé le recrutement de 65 000 jeunes dont 5.000 dans l’enseignement.

Conformément à cette décision, le ministre de l’Éducation Nationale, M. Mamadou Talla, a opté, à travers le Système d’Information du Ministère de l’Education Nationale (SIMEN), pour une inscription en ligne.

À cet effet, la plateforme recrutement.education.sn a été mise en place pour recevoir les demandes, du 03 au 15 Mai 2021. 

Le coordonnateur du SIMEN, M. Seyni Ndiaye Fall revient pour Dakaractu, sur le processus qui a été mis en place et qui a abouti à la mise place de la plateforme. Et 48 heures après la clôture des candidatures, le coordonnateur du SIMEN fait le point des inscriptions.

Selon lui, « Nous avons reçu 152 050 demandes de candidature de toutes les régions et aussi de l’étranger. » En effet, ils sont 93 079 pour le préscolaire et l’élémentaire, 38 696 pour le moyen, 18 831 pour le secondaire et 1 441 pour les Daaras. Mais, rassure-t-il, « avec la plateforme, on est capable de sortir toutes les candidatures par région, par département et par commune. Nous avons même des sénégalais basés à l’étranger, en France, Hollande, Etats-Unis, Maroc, Mauritanie, etc. Et l’ensemble des candidatures sont bien prises en compte car nous ne voulons exclure aucun Sénégalais, où qu’il soit », a dit M. Fall…