Créaticstudio, une agence sénégalaise de développement web, vient de lancer Kaayplay, une application numérique au service de l’écosystème du football sénégalais. Son souhait, offrir un cadre d’échange aux joueurs, entraineurs, clubs et journalistes sportifs selon son initiateur Abdel Magib DIONG qui a bien voulu répondre aux questions de Socialnetlink.

Monsieur Abdel Magib DIONG, pourriez-vous présenter le projet Kaayplay ?

Kaayplay, lancée il y a un peu plus d’une semaine, est une plateforme digitale créée par Creaticstudio, une agence sénégalaise de développement web que je dirige. Kaayplay est née pour aider l’écosystème du football à disposer d’un outil de collecte de données et d’aide à la prise de décision. Elle permet aux acteurs du football, les agents, clubs, ASC, joueurs ou journalistes d’avoir un cadre d’échanges.

L’objectif étant de donner la possibilité aux talents vivant dans les contrées les plus reculées d’être en contact avec les agents et/ou les clubs.

Ce qui nous a incités à créer cette plateforme, c’est que nous avons constaté que les recrutements et/ou transferts de joueurs se font de façon informelle. Par exemple, une équipe de navetane ou un club qui souhaite recruter un joueur reçoit les profils via WhatsApp ou un autre canal. Avec Kaayplay, le club peut avoir accès à des données utiles et fiables sur un joueur via notre plateforme, sans forcément d’intermédiaire.

Concrètement, comment fonctionne Kaayplay ? S’agit-il d’un réseau social ?

Kaayplay a pour cible les agents, les clubs, les joueurs et les journalistes sportifs. Tout joueur a la possibilité  de créer gratuitement un compte et de renseigner son profil technique et parcours tout en y publiant des photos et vidéos. Ce compte lui permet d’entrer en contact direct avec les clubs ou agents de joueurs. Il peut également postuler à des offres de transfert au niveau national comme international par un simple clic. Pour précision, il existe deux types de comptes à l’inscription : le compte basique, gratuit (destiné aux joueurs) et le compte premium, payant (destiné aux clubs et agents). Le premier permet au joueur de faire du déclaratif (renseigner le profil par le joueur sous forme de CV) et le second donne plus de données et de rapports précis aux clubs et aux agents qui souscrivent à des abonnements payants.  

 Les clubs peuvent faire des recherches avancées avec des critères de choix et accéder rapidement à une pépinière de talents certifiés et référencés. Pour le club qui crée un compte, Kaayplay lui donne plusieurs possibilités de gestion depuis son espace. L’outil lui permet de reconstituer les équipes par saisons, une sorte d’archivage digital facilement consultable. C’est une option qui permet aux utilisateurs d’avoir un accès à l’historique des clubs, palmarès et autres. Kaayplay permet aux clubs de recruter ou de transférer des joueurs à l’échelle nationale et/ou internationale. Si un club souhaite organiser des détections de talents, il peut le faire via la plateforme, et des notifications pourront être envoyées à l’ensemble des utilisateurs pour leur permettre de participer.

Pour les agents de joueurs, ils peuvent développer leur portefeuille et augmenter leur impact tout en optimisant leurs prospections. En effet, depuis leur espace, ils ont la possibilité de suivre ou surveiller des joueurs en recevant des notifications sur l’évolution du joueur.

En gros, Kaayplay ne cible pas que l’élite mais tous les acteurs de l’écosystème du football.

Combien de membres comptez-vous depuis son lancement ?

A peine une semaine, nous avons une centaine d’inscriptions sans publicité. Une réelle satisfaction pour nous. Pour le moment, le bouche à oreille  fonctionne bien et les joueurs commencent à s’approprier la plateforme.  

Vous avez sûrement un plan de développement/une vision de Kaayplay à court, moyen et long terme. Quel (le) est-il (elle)?

Notre ambition est de devenir une référence au Sénégal surtout pour les clubs étrangers qui souhaitent avoir des données fiables sur le footballeur sénégalais en particulier.  Nous travaillons à mettre en place un réseau de compétences (journalistes, expert du football, agents confirmés)  pour avoir les meilleurs résultats. A long terme, nous ciblons la sous-région, même s’il faut déjà se satisfaire de quelques inscrits de la Gambie et de la Guinée.

Êtes-vous déjà en contact avec des clubs de football, des managers de joueurs ? Comment cela se passe-t-il concrètement ?

Nous sommes en contact avec des clubs et des agents. Ils soutiennent l’initiative portée par une entreprise sénégalaise qui tente d’apporter une solution inclusive à notre football. Certains nous contactent pour de plus amples informations et nous avons déjà présenté la plateforme à quelques clubs. C’est prometteur.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet