La Section de recherche vient de réaliser un grand coup avec l’arrestation de 17 Nigérians à Dakar.

Réduction du nombre de cybercriminels opérant depuis le Sénégal. En effet, 17 personnes de nationalité nigériane ont été appréhendées dans le quartier populaire de Guédiawaye. D’après le quotidien Libération, parcouru par Socialnetlink, ces hommes avaient installé leurs « bureaux » dans un appartement.

Ainsi, comme d’habitude, ils ont eu à arnaquer plusieurs hommes et filles, célibataires et des mariés qui les envoyaient des vidéo 1ntimes.

En effet, quant aux hommes, ils croyaient être en contact avec de jeunes belles filles. Concernant, les filles victimes, elles pensaient échanger avec des militaires américains ou de riches héritiers.

Par conséquent, hommes et femmes ont été plumés par les cybercriminels qui ont pu récupérer d’importantes sommes d’argent chez leurs victimes.

Selon nos confrères de l’As, le coup de filet a été réalisé dans un appartement situé au quartier Nimzat de Guédiawaye. L’exploitation des 14 ordinateurs portables, des 37 téléphones portables et d’un Ipad, saisis lors d’une perquisition dans l’appartement de quatre chambres, a permis d’établir que les mis en cause s’activaient dans des activités illicites sur internet.

Et grâce à des profils de femmes usurpés, ils ont pu hameçonner plusieurs hommes mariés qui ont commis l’erreur d’envoyer des vidéos intimes. Avec ces éléments, ils faisaient chanter leurs victimes  menaçant de publier  leurs vidéos intimes sur les réseaux sociaux. 

Les nommés Abigal Young, Maduka Chukwuma, Eboh Ikenna, Sylvanus Ifeanyi, Duru Chibuike Douglas, Isaac Kaly, Izuchunwu Ukroko, Obizuo Ebuka, Chironse Emma Nwokeneme, David Nwogu, Lawrence Uwalenkeza, Chinedu Chini, Eze Opkamorka, Edere Odum, Christian Uchechukwu et China Okono ont été déférés devant le parquet. »