La 8ème édition du Prix Louis D’Hainaut de la meilleure thèse en technologie éducative a récompensé Monsieur Raoul Kamga Kouamkam (Cameroun) pour sa thèse intitulée : « Analyse de la compétence de résolution collaborative de problèmes des futur(e)s enseignant(e)s de l’enseignement primaire ». Ce prix international est décerné annuellement par l’Université de Mons (Belgique) en partenariat avec l’AUF depuis 2014.

Ce prix est réservé à un docteur francophone dont la thèse a été soutenue il y a moins de 3 ans. Le Prix a une vocation internationale et est ouvert à tout chercheur de la francophonie universitaire (hors Europe de l’Ouest et Amérique du Nord) ayant obtenu une thèse de doctorat au sein d’un établissement membre du réseau de l’AUF. Le sujet de cette thèse doit impérativement porter sur l’usage des technologies en éducation, indépendamment de la discipline d’appartenance, et doit constituer un apport à l’évolution des connaissances scientifiques dans le domaine.

Pour la 8ème édition, le prix a été attribué à Monsieur Raoul Kamga Kouamkam, désormais professeur en intégration du numérique en éducation à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal pour son PhD intitulée : « Analyse de la compétence de résolution collaborative de problèmes des futur(e)s enseignant(e)s de l’enseignement primaire », soutenue le 31 août 2019 à l’Université Laval à Québec (Canada).

LIRE AUSSI  Concours d'entrée dans les écoles de Gendarmerie (Cameroun)

Monsieur Raoul Kamga Kouamkam recevra une somme de 2 500 euros attribuée par l’Université de Mons et des frais de voyage et de séjour lui permettant de participer à une manifestation scientifique internationale à définir, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, seront pris en charge par l’Agence Universitaire de la Francophonie.

Le jury a également décidé de distinguer une autre thèse de grande qualité en accordant une nomination à :

Monsieur Thomas Ella Ondua, pour sa thèse intitulée « Déploiement des ordinateurs XO et démarche du travail documentaire au sein d’une communauté d’enseignants de l’école d’Angalé au Cameroun » soutenue le 26 novembre 2019 à l’Université de Cergy-Pontoise (France).

Avec AUF

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet