Penda Fall, 21 ans, étudiante en 2ème année en sécurité informatique à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar ( UCAD) vient de créer un assistant intelligent pour la gestion de la qualité de l’air afin d’éviter les maladies dues à la pollution dans nos maisons.

Baptisé Baj3n, le dispositif en mode beta, a pour objectif d’aider les utilisateurs dans la gestion quotidienne de tout ce qui est lié au climat, la température, l’humidité ou les pluies et la qualité de l’air.

«On a utilisé du matériel hardware avec des capteurs de température, de particules fines (poussières…) , de pression, d’humidité, de qualité de l’air, qu’on a configurés à travers un microcontroller avec une programmation» détaille la jeune étudiante à Socialnetlink.

Selon Penda, «il y a des codes sources disponibles pour toutes opérations presque, mais le projet s’appuie sur une expérience personnelle et le produit est le résultat de plusieurs nuits de codes et de tests afin d’améliorer nos connaissances.»

Il a fallu deux mois seulement à Penda Fall pour mettre en place cette innovation dans le cadre de son projet « Smart Weather » sur lequel elle travaille avec un de ses cofondateurs.

LIRE AUSSI  JIGGEN CI TIC: COVOITURAGE, une solution numérique pour lutter contre les embouteillages

«Si on se focalise toujours sur ce qui existe déjà, il n’aurait pas d’amélioration. Le plus important c’est la valeur ajoutée. Nous faisons de notre mieux pour apporter des plus-values et que la santé soit accessible au plus grand nombre, avec n’importe quelle bourse. L’innovation ici , c’est au niveau de la finalité» précise l’originaire de la région de Diourbel.

Baj3n est également connecté à une application pour gérer à distance plusieurs appareils. Pour le moment, le dispositif est en phase test et la jeune créatrice est à la recherche de financement pour passer en phase extension.

L’informaticienne veut faire de son invention un outil d’utilisation facile et à la portée de toutes les bourses. « Dans sa phase d’extension et de développement, on prévoit des montres connectées. On prévoit aussi d’insérer des systèmes automatiques de purification de l’air utilisable avec l’application Siri », dit-elle.

Pour le moment, Penda se fixe comme objectif de pérenniser le dispositif en cherchant du financement pour sa Startup Smart weather.

Pour y arriver, il sera aussi question de stabiliser le modèle économique par la vente du produit au niveau national et africain.

LIRE AUSSI  JIGGEN CI TIC: COVOITURAGE, une solution numérique pour lutter contre les embouteillages

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet