L’Agence de développement et d’encadrement des Petites et moyennes entreprises (Adepme) a fêté hier les lauréats de la 2e édition du Concours national de plan d’affaires. Il s’agit de 145 Pme en provenance de toutes les 14 régions du Sénégal qui, à l’issue de cette compétition, ont prouvé la robustesse de leur plan de développement.


«Vous avez suivi avec succès un parcours sélectif, transparent, mis en place par l’Adepme et ses partenaires, notamment la Banque mondiale, l’Apix et les autres structures membres du comité technique du Concours national de business-plan», a dit le ministre du Commerce et des Pme aux récipiendaires. Qui, selon Assome Aminata Diatta, recevront «chacun en moyenne 14 millions de francs Cfa en termes de subvention».


L’Adepme leur a également promis «un accompagnement et un suivi personnalisé à travers des formations, du coaching, de la mise en place d’outils de gestion, de l’appui à l’export et dans la maîtrise des processus de qualité». «Un accompagnement que nous mettrons en œuvre avec l’appui de l’ensemble de nos partenaires et tout spécialement d’un de nos partenaires stratégiques : les Chambres de commerce», assure Idrissa Diabira, le Dg de cette agence.

LIRE AUSSI  Concours national de Business Plans : l'ADEPME honore ses 145 lauréats


Tirant les enseignements de la 1ère édition (2016) qui était destinée aux jeunes créateurs d’entreprises, conjuguée au contexte de la pandémie, le comité technique, d’après le directeur général adjoint de l’Apix, a décidé de changer cette fois de cibles en orientant ses efforts vers des entreprises déjà existantes et particulièrement éprouvées par le Covid-19. «Il s’agit pour nous, à travers ces subventions, de témoigner aux entreprises de notre engagement à leurs côtés dans le cadre de la résilience post-Covid-19», a indiqué le colonel Diallo, qui estime que ce concours vient à son heure en apportant un second souffle aux entreprises fragilisées par la crise et souvent confrontées aux problèmes d’accès aux financements.

Mais, précise le Dga de l’Apix, ces Pme, après avoir franchi une partie des obstacles, doivent entamer la seconde partie du parcours, certainement la plus difficile, celle de la mise en œuvre en faisant en sorte d’assurer le succès de ce plan par une utilisation judicieuse et efficace des ressources qui permettront de préserver le tissu des emplois et même mieux d’en générer d’autres. Ce faisant, elles permettront la génération de retombées positives et favoriseraient ainsi la prospérité partagée.

LIRE AUSSI  Concours national de Business Plans : l'ADEPME honore ses 145 lauréats


Grâce au soutien de la Banque mondiale et d’autres partenaires, l’Adepme a pu mobiliser plus de 2 milliards de francs Cfa pour organiser ce concours. Lequel s’inscrit dans le cadre du projet de développement du tourisme et des entreprises qui a été élaboré par le gouvernement du Sénégal dans le but d’apporter des réponses durables au problème de compétitivité de l’économie sénégalaise.

Avec lequotidien

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet