Un malaise réel règne au sein du Fonds de financement de la forma- tion et technique (3Fpt).

Qui arrêtera Dre Mame Aby Sèye ? c’est la question que se posent plusieurs agents du 3Fpt, la peur au ventre.
Pour rappel, cette urbaniste avait été nommée en avril 2019, alors même que le dossier d’appel à candidature pour le poste était encore devant l’autorité de régulation des marchés publics (armp).

Dès son arrivée dans la boîte, Dre Mame Aby Sèye a nommé un directeur administratif et financier (daf) « sans appel à candidature, sans que le conseil d’administration ne soit mis au courant », révèle une source interne.

Pire, sept agents, des fonctionnaires mis à disposition au 3Fpt du temps de l’ex-dg Dame Diop promu ministre de l’emploi ont été renvoyés tout bonnement à leur ministère d’origine, sans préavis et sans indemnisation.

Il s’en est suivi une série de limogeages et des affectations de cadres responsables au niveau des régions (4 agents) ; ce, sans aucune mesure d’accompagnement en plus de la retenue des avantages dont disposaient ces derniers.

Parallèlement, un recrutement massif, avec des profils qui suscitent interrogations, se fait et, pour la plupart, à des postes de direction.

LIRE AUSSI  1400 jeunes formés aux métiers de la TNT : TDS-SA crée de la valeur dans le secteur du numérique

Ces « nouveaux cadres » ont même bénéficié d’un « car plan » en guise de « mesures d’accompagnement » au moment où le Président ne cesse de prôner la rationalisation des dépenses dans les agences et structures assimilées.

« Au moins 20 personnes ont été recrutées depuis un an. En interne, le personnel subit une forte oppression et tout le monde a peur. La directrice générale ne cesse de faire savoir qu’elle n’a de compte à rendre à personne sinon au Président Macky Sall », confesse un cadre soulignant que même Dame Diop, qui a sous sa tutelle le 3Fpt, fait comme si tout se passait dans le meilleur des mondes alors qu’il a été mis au courant de la situation.

Avec Libération online

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet