Les événements à grand rassemblement exposent les professionnels des médias qui font face aux agressions ou violences policières. Même si le respect des consignes s’impose à tout acteur des médias, l’Association des Éditeurs et Professionnels de la Presse en ligne (APPEL) déplore le nouveau phénomène des agressions qui tient pour cible, en grande partie, les acteurs des médias en ligne.

La dernière en date, comme on peut le noter, est l’agression d’une consœur du site d’information dakaractu par les forces de l’ordre.

Pour soutenir la protection des informations, l’APPEL, par la voix de son président Ibrahima Lissa FAYE, dénonce les cas d’atteintes à la liberté de la presse, au droit à l’information et les attaques contre les journalistes et les organes de presse.

C’était lors d’un atelier sur les cas de violation, d’atteinte à la liberté de presse et au droit à l’information qui ont eu lieu pendant la période de COVID19 au Sénégal. Une rencontre organisée dans le cadre du projet «Covid19 response in Africa : Together reliable for information».

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet

LIRE AUSSI  Sensibilisation: Facebook lance un Centre d’information Coronavirus