L’Organisation mondiale de la santé (OMS) publie des directives sur les certificats numériques relatifs à la Covid-19. Dans ce type de dossier électronique, diverses informations peuvent être enregistrées ayant trait à la situation sanitaire des personnes concernées.

Ces informations peuvent ainsi préciser si la personne a eu la maladie et depuis combien de temps elle s’est rétablie. Ces informations peuvent aussi indiquer si le résultat d’un test Covid-19 était négatif ou si la personne a été vaccinée contre le coronavirus.

Selon l’OMS, les certificats de vaccination ne sont pas une nouveauté et les documents numériques peuvent être utilisés de la même manière que les documents papier. L’agence souligne que les carnets de vaccination en papier peuvent être endommagés, perdus et que le risque de fraude est plus élevé.

Prévention de l’exclusion numérique

Dans le même temps, l’agence fait valoir que les certificats numériques ne peuvent pas exclure les personnes qui ne disposent pas d’un smartphone ou d’un ordinateur.

La suggestion de l’OMS est de créer un lien entre les options papier et électronique, avec un code-barres imprimé sur le carnet de vaccination, par exemple.

LIRE AUSSI  L'immunité collective, une option optimale pour l'Afrique (Pr Abdou SENE)

En outre, l’agence indique clairement qu’elle n’est pas favorable à l’exigence d’une preuve de vaccination contre le virus de la Covid-19 pour les personnes qui vont voyager.

Tourisme

Dans certaines situations, l’OMS considère qu’il est nécessaire que les pays obtiennent des informations sur la vaccination pour éviter que les voyageurs aient à subir une quarantaine ou un test Covid à leur arrivée dans le pays.

Mais pour l’OMS, cela ne devrait pas être l’objectif principal des certificats de vaccination numériques concernant la Covid-19. L’agence a publié un guide pour les pays sur les recommandations techniques pour la délivrance de ces documents électroniques.

Selon l’OMS, les États Membres doivent faire preuve de souplesse et trouver une solution qui tienne compte des divers besoins des citoyens du monde entier. Le contenu du guide est utile tant pour les pays qui mettent déjà à disposition des certificats numériques que pour les nations qui développent un tel système.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet