Wave vient de franchir une nouvelle étape de succès. Leader du mobile money au Sénégal et en Côte d’Ivoire,  la fintech vient de lever un investissement de série A d’un montant de 200 millions de dollars.

Selon un communiqué repris par l’Agence de presse financière,   l’opération a été menée par Sequoia Heritage, Founders Fund, Stripe et Ribbit. L’ancien Directeur de Y- Combinator Sam Altman et Partech Africa, déjà investisseur de Wave, y ont également participé.

Suite à cet investissement, Wave est désormais évalué à 1,7 milliard de dollars. C’est la plus importante levée de fonds en Série A pour une fintech opérant exclusivement en Afrique.

Fondé en 2018, Wave fournit un service financier mobile facile à utiliser et radicalement abordable. L’application Wave est similaire à PayPal, mais ne nécessite pas un compte bancaire. Wave gère un réseau d’agents des petites et moyennes entreprises locales qui utilisent du cash pour servir ses utilisateurs.

Wave déjà présent au Sénégal et en Côte d’Ivoire,  va avec cette levée de fonds, s’étendre à de nouveaux marchés africains, comme en Ouganda et au Mali, et renforcer sa présence dans les marchés existants.

LIRE AUSSI  Connexion Haut débit - Fibre Optique : Huawei va injecter plus de 60 milliards de FCFA pour connecter le Sénégal

L’enveloppe servira également à  utiliser cet investissement pour renforcer son offre de services digitaux et étendre ses équipes d’opérations locales, de développement, d’ingénieurs et de commerciaux.

« Depuis le début, nous sommes inlassablement concentrés sur l’objectif de bâtir un service de mobile money qui est facile à utiliser et radicalement abordable. Nous avons mis en place quelque chose que les populations au Sénégal aiment, mais ce n’est que le début – notre mission est d’apporter un réseau financier moderne à tout le monde en Afrique » dit Drew Durbin, Président Directeur Général et co-fondateur de Wave.

Avec agence de presse financière

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet