La rentrée littéraire se profile et le dernier roman du jeune écrivain sénégalais Mohamed Mbougar Sarr figure dans les premières sélections de différents prestigieux prix. Il s’agit du Goncourt, de Femina, de Médicis et dernièrement du Renaudot.

Dans un post sur les réseaux sociaux, l’universitaire sénégalais Felwine Sarr, co-fondateur des éditions Jimsaan avec l’écrivain Boubacar Boris Diop, a salué la « très belle inscription dans le paysage littéraire » de Mbougar Sarr. « Il y a quelques années (…), nous avons entamé un compagnonnage avec Mbougar Sarr en coéditant ‘’De purs hommes’’ en 2018 et en 2021 ‘’La plus secrète mémoire des hommes », lit-on sur sa page Facebook.

« Je suis très heureux de voir l’immense talent littéraire de Mbougar reconnu et sa présence sur les listes du Goncourt, du Femina, du Médicis, du Wepler et maintenant du Renaudot est tout simplement fabuleuse », se réjouit-il. Pour lui, « quelle que soit l’issue de l’aventure des prix, c’est déjà une très belle inscription dans le paysage littéraire ».  « Félicitations Cher Mbougar. Ecris-nous encore de magnifiques romans. Et que ça continue ! », conclut-il.

Cet ancien élève du Prytannée militaire de Saint-Louis, a déjà été primé. En effet, il a été récompensé du Prix Ahmadou Kourouma au Salon du livre de Genève et du Grand Prix du Roman métis (Éditions Présence africaine, 2015) pour son premier roman « Terre ceinte ». Son second roman « Silence du chœur » (Éditions Présence africaine – 2017) est lui récompensé du Prix littérature monde au Festival Étonnants voyageurs de Saint-Malo.

LIRE AUSSI  "Beug lire", rendre le livre plus accessible à travers le digital (Seydou NDAO, fondateur)

« La plus secrète mémoire des hommes » est son quatrième livre, après son roman intitulé « De purs hommes » publié en 2018, aux éditions Philippe Rey. Ce quatrième ouvrage raconte l’histoire de Diégane Latyr Faye, un jeune écrivain sénégalais qui découvre en 2018 à Paris, un livre mythique, paru en 1938 : Le labyrinthe de l’inhumain. Son auteur, T.C Elimane, qualifié en son temps de ‘’Rimbaud nègre’’ a disparu depuis le scandale que déclencha la  parution de son texte.

 Pour cela, l’auteur se plonge dans les recensions faites à l’époque et découvre que toutes les critiques ayant parlé du roman, en bien ou en mal, sont morts peu après.

Enquêteplus

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet