Ils ne devraient pas y être, mais ils sont bel et bien là. 

Une étude réalisée par l’agence Heaven, et qui s’intéresse à la présence des enfants sur les réseaux sociauxu, révèle que la moitié des jeunes Français de 11 ans est déjà présente sur ce type de plateformes. Pourtant, en théorie, ils n’ont pas le droit de posséder un compte sur les réseaux avant l’âge 13 ans. Chez ces enfants, YouTube est le réseau social le plus populaire, suivi de très près par Snapchat. TikTok vient ensuite pour ceux de 11 ans, Instagram après 12 ans.

Facebook et Twitter, des réseaux sociaux « pour les vieux »

L’étude montre aussi quels sont les réseaux sociaux les moins utilisés par les enfants : il s’agit de Facebook et de Twitter. Seulement 5% des jeunes sont inscrits sur le premier et seulement 3,5% d’entre eux sur le second. Ces deux réseaux sociaux sont perçus comme des plateformes « pour les vieux » et représentent davantage des lieux de possibles de harcèlement ou d’exposition à de l’agressivité. 

Parmi les jeunes interrogés dans cette étude, 37% estiment par ailleurs que les réseaux sociaux peuvent avoir un impact négatif sur leur vie. Ils ne sont que 7% a estimé qu’ils ont un impact positif.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet