En Afrique, les agriculteurs ont souvent des difficultés pour avoir du matériel qui leur permet d’avoir de grandes exploitations agricoles. Une nouvelle application, Hello Tractor, lancée au Kenya permet aux agriculteurs de louer facilement des tracteurs en cas de besoin.

L’application crée le pont entre les agriculteurs qui n’ont pas les moyens d’acheter leurs propres machines et des propriétaires de tracteurs. Une mise en relation bénéfique pour les deux parties. Derrière cette innovation technologique, se cache le Kényan Jehiel Olivier : la quasi-totalité des agriculteurs en Afrique dépendent de l’agriculture pluviale. Cela signifie qu’ils doivent planter à temps afin de maximiser leur rendement, ajoute-t-il.

Les propriétaires de tracteurs téléchargent Hello Tractor et installent un GPS sur leur machine et quelques logiciels pour environ 300 dollars. Une fois, le GPS est activé, les potentiels agriculteurs peuvent le localiser et le réserver. Un gain de temps pour ces derniers et une augmentation du chiffre d’affaire pour les détenteurs des tracteurs qui reçoivent plus de demandes grâce à l’application.

Il n’y a tout simplement pas assez de main-d’œuvre disponible dans ces communautés rurales pour que les agriculteurs aient accès à la main-d’œuvre dont ils ont besoin pour planter à temps et maximiser leur productivité. C’est là qu’intervient Hello Tractor, se félicite son inventeur Jehiel Olivier.

LIRE AUSSI  Rapport d'Ericsson sur la Mobilité – Afrique subsaharienne : 310 M d’abonnements 4G prévus d’ici 2023

Dominic Kimani a découvert sur l’application, et enregistre les réservations, son activité est devenue plus lucrative affirme t-il « autrefois, nous avions l’habitude de garer nos tracteurs dans les centres commerciaux et d’attendre patiemment les clients qui ne se présentaient parfois pas. Cependant, avec l’utilisation de cette application, je peux obtenir des clients de très loin et il a été facile de trouver du travail.

La plateforme enregistre déjà plus de 3 000 tracteurs. Avant le déploiement, les propriétaires des tracteurs reçoivent un acompte et sont payés une fois le travail terminé. Les agriculteurs paient selon les hectares labourés par le tracteur, le prix varie de 18 à 31 dollars.

Avec Africanews

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet