Dakar abritera pour bientôt , l’un des plus grands centre de l’eSport en Afrique. Le projet, piloté par l’expert digital, Lord Aladji Man, est en gestation avec les autorités du pays.

Ça bouge à Dakar. La capitale sénégalaise va bientôt accueillir une aréna spécialement dédiée aux jeux vidéos pour booter ce secteur devenu un catalyseur de développement de l’économie numérique. En effet, le continent africain compte à son actif plus de 600 millions de gameurs. Un chiffre qui a été multiplié par 26 durant les 5 dernières années. Selon les prévisions, en 2050, plus de la moitié de la population africaine aura moins de 25 ans et passera d’1 à 2,4 milliards.

Face à ce potentiel, le programme «Dakar Vision Digitale» propulsé par la structure TERANGA eSPORT, a été lancé à travers la signature d’une convention de partenariat B2B avec la ville de Dakar, en marge de l’exposition universelle Dubaï 2020, pour la création de la première infrastructure permanente professionnelle en Afrique autour du jeu vidéo.

Madame le Maire Soham El Wardini & Lord Alajiman pour la signature du contrat

Le Programme vise à développer  l’industrie et l’économie créative, la promotion de la destination du Sénégal, la Formation des jeunes qui pourra déboucher dans le domaine de l’Open Innovation, le Multimédia, la Big Data, l’intelligence artificielle, le Digital entre autres.

LIRE AUSSI  L'Agence de Coopération internationale de la Corée recrute un consultant en Education

Etre la capitale africaine de l’eSport et du Gaming

Selon le porteur de projet et ses partenaires, l’objectif est de pouvoir doter Dakar d’une infrastructure de Gaming/eSport de pointe et de qualité, équivalente aux standards internationaux.

Avec ce programme Dakar pourrait aspirer à être la capitale africaine de l’eSport avec un calendrier national et international de compétitions pouvant accueillir respectivement les clubs nationaux, les autres nations et continents via leurs équipes nationales et continentales.

La team Teranga Esport et les autorités de la ville de Dakar

L’arena fera office, en même temps, de centre d’entrainement des équipes eSPORT venant des 19 communes de la ville de Dakar, et de première structure de formation de pro-gaming.

Il servira également de lieu événementiel pour tout l’écosystème du jeu vidéo au Sénégal et en Afrique.

Selon les concepteurs, «l’Arena, sera un espace pouvant accueillir un large public, qui disposera d’une régie technique de réalisation audiovisuelle de dernière génération, le tout dans une configuration très modulaire. Bref, une formidable occasion qui sera donnée aux fans d’eSPORT de Dakar ainsi qu’aux professionnels du Gaming du Sénégal en particulier, de l’Afrique en général, de pouvoir profiter d’un espace unique en son genre (le plus connecté, ouvert au public) pour exercer leur passion, autour de tous types d’évènements

LIRE AUSSI  Extorsions de fonds, s37tape, fausses CNI: 17 Nigérians arrêtés pour cybercriminalité

Ce grand projet qui s’inscrit dans le cadre du développement des industries culturelles créatives va positionne le Sénégal, au premier rang, en Afrique dans une discipline qui réunit, plus de 600 millions de gamers africains sur plus de 2,7 milliards dans le monde entier.

Le jeu vidéo polarise un marché en constante évolution qui a généré 177,8 milliards de dollars en 2020, soit une hausse de 23,1 % par rapport à l’année précédente, dont la part de l’Afrique ne représente que 1,8%, soit près de 732 milliards de F CFA.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet