Le leadership féminin en Afrique est désormais une réalité dans un monde en pleine mutation technologique, où des critères comme la performance, l’innovation et la compétitivité deviennent des indicateurs clés pour impulser le business et booster la croissance.

Aujourd’hui, il devient urgent de repenser les politiques économiques des pays africains, qui doivent tenir compte du rôle fondamental et nécessaire de la femme pour l’accomplissement de divers projets d’ordre social, culturel et économique. Cette vision est portée par la Fondation startup Growth, qui œuvre pour la valorisation du leadership féminin, à travers sa conférence internationale Global Women Summit, les voix des femmes africaines.

La deuxième édition du Global Women Summit, dont le thème est cette année « En marche vers une Afrique Résiliente », se tiendra à Dakhla (Maroc) du 4 au 6 novembre 2021. Pendant 3 jours, il s’agira d’aborder les solutions concrètes pour donner aux femmes les moyens de stimuler la croissance économique du continent.

L’Afrique dispose de grandes possibilités de développement qui nécessitent de nouvelles stratégies bâties autour des nouveaux métiers, dans les secteurs technologiques. Il est essentiel de favoriser la diversité et l’approche par le genre, la promotion de l’entrepreneuriat et l’investissement dans des domaines d’excellence et d’avenir.

LIRE AUSSI  Maroc : Viber, WhatsApp... fonctionnent à nouveau

Au programme du Global Women Summit 2021 : sept tables-rondes, un espace Entrepreneurship Corner dédié aux jeunes entrepreneurs et porteurs de projets, du networking et des rencontres.

Les tables-rondes porteront sur des thématiques telles que : « Health Challenges in a post Covid 19 Africa », « The role of women in sustainable development » ou encore « The future of Africa is Tech : AI, Blockchain & Cloud (ABC) ». Ces échanges seront une occasion pour les panelistes d’esquisser des stratégies pour un nouvel élan de l’entrepreneuriat féminin en Afrique. Et ce, en vue d’accompagner les évolutions technologiques, la transformation digitale, l’innovation, les énergies renouvelables…, particulièrement dans cette conjoncture marquée par l’impact de la pandémie du Covid19.

Tous ces thèmes et bien d’autres seront débattus par des chef(fe)s d’entreprises, des personnalités politiques, des dirigeant(e)s d’organisations internationales, des expert(e)s et professionnel(le)s du monde de la finance, de la formation et de l’innovation. Des intervenant(e)s de haut niveau, venus du monde entier (Allemagne, Autriche, Bénin, Canada, États-Unis, France, Guinée, Israël, Sénégal, etc…) pour participer à cette conférence, qui se positionne comme un espace de réflexion et d’action pour l’entrepreneuriat féminin en Afrique et un hub business de l’Afrique vers l’Europe, les Amériques ou l’Asie.

LIRE AUSSI  Douala accueille l'Africa Forum Banking

Évènement physique et digital, sur inscription uniquement :

· Le programme des 3 jours de l’évènement est disponible ici

· La liste des speakers est disponible ici

· Réservation et information : https://growth-women.com

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!