La French Tech Maurice, en partenariat avec la CCIFM et la FINAM, a le plaisir d’organiser Tech4Good Challenge à Maurice, qui permettra à la startup mauricienne lauréate d’accélérer son expansion à l’international. 

Ce challenge fait partie d’un ensemble d’activités soumis au ‘Community Fund French Tech 2021’ porté par la Mission French Tech en France. Le dossier coordonné par la communauté French Tech du Cap en Afrique du Sud a été approuvé sous forme de projet collectif de huit communautés French Tech d’Afrique, et soutenu par Business France.

Après le lancement de l’appel à candidature, huit startups ont été sélectionnées pour leurs solutions originales et innovantes « Tech for Good » ainsi que pour leur ambition internationale.

Ces startups motivées à concourir dans cette compétition sont Discover Mauritius, EC3, FinClub, Inspectforless, La Déchetèque, NanoSAIO, SonarPulse, Yugo. Les délais du concours ont été prolongés jusqu’en janvier 2022.

Les startups sélectionnées bénéficient d’un accompagnement personnalisé par des experts, de webinaires et masterclasses thématiques (« pitch », « Tech4Good», « investment readiness », « business canvas », internationalisation…), d’un élargissement du réseau et des débouchés potentiels et d’une visibilité nationale.

Le vainqueur remporte en plus une visibilité internationale et un « package d’accélération » (accompagnement et investissement ad hoc).

Lors de ce lancement, en ligne le 2 décembre, un programme dense et riche en contenu fut proposé à l’audience. D’abord, l’interview de Jérôme Katz, Responsable de la stratégie et de l’investissement à la Mauritius Union Assurance, une grande entreprise cotée en bourse qui a collaboré avec une startup dans le cadre de son projet de sensibilisation à la conduite Drive-By-MUA. Il n’a pas manqué de souligner que les deux principaux atouts de la startup sont leur agilité et leur proximité avec le client dans la conception et le déploiement d’une solution, d’où l’intérêt de ce type de partenariat. 

Des conseils sur les pratiques efficaces de collaborations entre les grandes entreprises et les startups ont été exposées par Natacha Emilien, Cofondatrice de la société de consultant en technologie RedDot. Parmi les nombreux conseils émis sur la collaboration entre les grandes entreprises et les startups dont les cultures et de mode de fonctionnement diffèrent, le principal à retenir pour faciliter ce partenariat serait que les startups et les grandes entreprises s’accordent et se concentrent sur le produit ou le service à offrir au client, un point d’ancrage important pour pallier les différences de culture entre les ‘corporates’ et les startups

Ce lancement s’est achevé par un témoignage inspirant de Paul Perrier, co-fondateur de FUNDKISS – une startup qui propose une plateforme de prêt pour les PME mauriciennes. Les conseils qu’il donne aux startupers sont de « ne rien lâcher », d’être résilient pour pouvoir surmonter les difficultés qui surgiront inévitablement. Il a encouragé les organisateurs à promouvoir ce type de concours qui contribuent à faire grandir l’écosystème mauricien.

L’un des objectifs de ce concours de startups est d’encourager les collaborations entre les startups et les grandes entreprises. C’est bien sûr aussi un moyen de soutenir des porteurs de projets « Tech for Good », qui visent à améliorer la société et l’environnement.

Pour les grandes entreprises et les experts, ce challenge représente donc une belle occasion de soutenir l’innovation et l’entrepreneuriat à Maurice, d’identifier des startups à potentiel et de nouer des partenariats technologiques et commerciaux. Leur rôle sera d’accompagner les startups sélectionnées, sous différentes formes, telles la mise à  disposition de professionnels comme mentors ou coaches, les moyens matériels adaptés aux projets accompagnés ou encore un engagement financier. 

Les manifestations d’intérêt sont à exprimer jusqu’à la fin du mois de décembre en remplissant le formulaire suivant : https://bit.ly/SupportT4GC

Pour suivre ce challenge et encourager les candidats, rendez-vous sur les pages Facebook et LinkedIn de la French Tech Maurice.