L’organisation des assisses des médias a connu un petit couac et des polémiques entre acteurs.

Le Conseil des Diffuseurs et Éditeurs de Presse du Sénégal a boudé l’événement, organisé par le Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal ( SYNPICS) ce jeudi 13 janvier 2022.

Le CDEPS soutient avoir reçu son invitation que trois (3) jours avant cette importante manifestation. En plus, d’après Mamadou Ibra Kane du patronat de la presse, « la CAP, consciente des problèmes de la presse depuis plusieurs décennies, avait préconisé de tenir les «Assises de la presse», avec tous les acteurs des médias, les partis politiques, les organisations de la société civile, les syndicats des travailleurs et toutes les organisations patronales ». 

Une situation très gênante pour Diatou Cissé Badiane qui a pris l’engagement de jouer la médiation pour que la paix revienne entre les deux acteurs.

LIRE AUSSI  Assises des médias : Les acteurs déterminés à assainir le secteur