mercredi, juillet 6, 2022

1,5 million de dollars accordés à des projets visant à améliorer la santé des Sénégalais

0 commentaire

L’amélioration de l’assainissement et l’augmentation de l’accès à l’eau potable au Sénégal sont les objectifs de deux entreprises qui ont récemment reçu une subvention collective de 1,5 million de dollars (842 millions de FCFA) d’un co-investissement de l’initiative régionale de l’Agence américaine pour le développement international (USAID), le West Africa Trade & Investment Hub (Trade Hub).

Le Sénégal a fait des progrès rapides au cours des dix dernières années en élargissant l’accès de ses citoyens à l’eau potable et à l’assainissement. Cependant, seuls 21 % de la population globale ont accès à des installations sanitaires gérées de manière sûre, et les habitants des régions les plus pauvres du Sénégal ont des taux d’accès à l’eau potable et à l’assainissement nettement inférieurs. De nombreux habitants souffrent de maladies liées à la consommation d’eau saumâtre, polluée ou infectée, comme la diarrhée, une des principales causes de mortalité infantile.

Deux entreprises bien établies, West Africa Water SA et Delta SA, aborderont ce défi grâce aux projets financés par le Trade Hub qui permettront d’étendre et d’améliorer le réseau d’assainissement au Sénégal pour près de 150 000 ménages et de fournir un accès à l’eau potable à un prix abordable à près de 80 000 nouvelles personnes d’ici 2025.

West Africa Water SA, une filiale de Swiss Fresh Water SA, basée au Sénégal, va poursuivre son objectif de produire et de commercialiser de l’eau potable sûre et sécurisée au Sénégal grâce à une subvention de co-investissement du Trade Hub de 505 000 dollars (287 millions de FCFA).

En tant que l’un des premiers partenariats de co-investissement du Trade Hub dans le secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (WASH), la société tirera parti de son investissement afin de déployer ses kiosques franchisés Diam’O ” produisant de l’eau potable dans 25 nouveaux emplacements dans la région de Dakar et d’améliorer la performance de 25 kiosques supplémentaires et existants dans les régions de Dakar, Thiès et Kaolack.

Chaque machine de traitement de l’eau peut produire jusqu’à 4 000 litres d’eau propre et filtrée par jour. Grâce à une plus grande distribution de ces kiosques d’eau potable par ses franchisés/opérateurs de kiosques, West Africa Water SA fournira un accès à une eau de qualité et abordable à 78 905 personnes d’ici 2023. Environ 413 emplois seront créés et maintenus, principalement pour les franchisés/opérateurs de kiosques, dont la majorité seront des femmes et/ou des jeunes.

“Notre modèle économique ouvre de nombreuses opportunités pour l’autonomisation économique des jeunes et des femmes”, déclare Amadou Gaye, Directeur Général de West Africa Water. “En les aidant à exploiter leur propre kiosque franchisé Diam’O, ils sont en mesure d’apprendre et d’exploiter des compétences commerciales clés et de gagner un revenu stable tout en fournissant de l’eau potable au sein de leurs communautés.” 

“Ce co-investissement servira également de catalyseur pour notre croissance continue, avec le soutien de nos actionnaires existants ainsi que de nouveaux partenaires privés et publics”, ajoute Thomas Gajan, Directeur Général de Swiss Fresh Water.

Une deuxième entreprise, Delta SA, est le bénéficiaire d’une subvention de co-investissement de 999 493 dollars (555 millions de FCFA) du Trade Hub afin d’améliorer les installations sanitaires existantes et d’accroître l’accès à des services d’assainissement améliorés face à l’augmentation des rejets de déchets liquides et solides provenant des industries et des habitations.

La société est un leader dans les services d’entretien des réseaux d’égouts et d’eaux pluviales au Sénégal. Ce projet permettra d’étendre et d’améliorer le réseau des eaux usées de Dakar, de sa banlieue et des régions de Rufisque, Thiès, Saint-Louis, Kaolack, Matam, Diourbel et Tambacounda, pour un maximum de 1 187 799 personnes (148 475 ménages) d’ici avril 2024. Il permettra également de créer et de maintenir un total de 120 emplois directs, dont 56 seront réservés aux femmes et/ou aux jeunes.

” L’eau propre et l’assainissement adéquat sont des besoins critiques dans tout le Sénégal “, a déclaré Etienne Chia-ah, Responsable des partenariats public-privé pour le Trade Hub. “Ces projets vont non seulement créer des emplois et préserver l’environnement, mais aussi améliorer la santé des habitants du Sénégal.

“West Africa Water Légende Photo: