samedi, août 13, 2022

Lancement prochain d'une plateforme NFT par Ubisoft

0 commentaire

Le monde s’emballe, une nouvelle tendance s’empare de la toile, l’usage de crypto-monnaies dans les jeux vidéo. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle enchaîne succès sur succès. Suscitant ainsi l’intérêt de nombreux éditeurs de jeux vidéo. À ne prendre en exemple qu’Ubisoft et sa toute nouvelle plateforme virtuelle.

Un géant de l’édition de jeux vidéo français

Rares sont les joueurs de jeux vidéo qui ne connaissent pas Ubisoft. Une compagnie française fondée en 1986, spécialisée dans l’édition, le développement et la distribution de jeux vidéo. À l’origine, la firme débutait en tant que distributeur officiel de différents éditeurs de jeu. Cependant, en travaillant dans l’ombre, Ubisoft sort son premier jeu la même année intitulé Zombi, sur Amstrad CPC.

Après un succès en France, Ubisoft commence à importer en Angleterre, aux USA, ainsi qu’en Allemagne. En 1990, la firme commence à investir un château en Bretagne, afin de contenir tout son personnel. En 1992, ses premiers vrais studios voient le jour à Montreuil et en Roumanie. Et en 1994, c’est au tour d’Ubi Pictures de faire son entrée, suivie par Ubisoft Annecy, deux ans plus tard.

Implanté un peu partout dans le monde, Ubisoft intègre le premier marché de la bourse de Paris en 2000. En 2002, elle recense un record de vente, en épuisant les stocks européens en moins de 24h. Electronic Arts décide de se ranger à ses côtés et achète 19,9% du capital d’Ubisoft en 2004. Un capital qu’il revendra en 2010. En 2011, Ubisoft lance Ubisoft Motion Pictures.

En dehors des jeux vidéo, Ubisoft élargit aussi ses domaines de prédilection, et se lance dans l’édition de BD. En 2013, la firme ouvre une attraction au Futuroscope de Poitier, et une autre à Montréal en 2016. La même année, Assassin’s Creed fait l’objet d’une escape game à Paris, donnant lieu à diverses collaborations. Et pour exceller dans la distribution, Ubisoft dévoile la gTV en 2020.

Une firme toujours en quête de performance

Après avoir passé des années à se diversifier dans différents domaines. 2021 est une année de retour aux sources pour Ubisoft. Effectivement, la firme décide de se consacrer au monde du jeu vidéo, qui a tellement bien progressé depuis. Un monde qui est de plus en plus rentable pour les développeurs et pour les éditeurs les plus acharnés. Et Ubisoft en fait évidemment partie intégrante.

Pour s’assurer de marquer le coup pour son retour officiel dans la course. Ubisoft décide alors de faire un pas dans l’usage de NFT dans les jeux vidéo. Pour ce faire, il lance sa propre plateforme, baptisée Quartz. Une plateforme qui propose aux membres d’investir dans les jetons jouables de manière éco responsable, dans les jeux de type AAA.

Grâce à ces NFT, il est désormais possible pour les utilisateurs de Quartz, de procéder à différents achats en ligne. Pour arriver à ce résultat, Ubisoft s’est associé à Tezos et sa blockchain, qui est aussi fiable que l’Ethereum ou le Bitcoin. Pour donner un avant-goût au public, trois éditions gratuites ont été distribuées les 9, 12 et 15 décembre.

Digit, le prochain NFT qui fera fureur sur la toile

À l’image de toute cryptomonnaie que vous pouvez trader sur Bitcoin Prime, Digit est le nom du jeton non fongible d’Ubisoft. Un NFT basé sur la blockchain de Tezos, et qui est exclusivement accessible sur Quartz. C’est par Digit que toutes les transactions se feront sur la plateforme. Autant pour l’achat de nouveaux jeux que pour l’acquisition de nouveaux items. Mais la surprise ne s’arrête pas là, Ubisoft réserve encore plus à ses abonnés.

En plus de ses différents articles de jeux, Ubisoft récompense aussi ceux qui sont toujours à l’affût des nouveautés. Et pour ce faire, il propose une présence dans les jeux à venir, pour les trois premiers acheteurs de NFT. Une proposition que la firme réitérera sûrement avec le temps. Compte tenu de l’influence que cela aura sur les joueurs et sur leurs entourages.

Aujourd’hui, Digit a déjà fait des émules, sachant qu’elle a déjà rapporté plus de 15 millions de dollars. En NFT bien sûr, par rapport à un jeu qui n’est même pas encore dans les bacs. Et pourtant, après l’annonce de sa prochaine sortie, le jeu Legacy, a déjà suscité l’intérêt d’un grand nombre de joueurs. Une sortie qui risque fort de faire parler de lui sur le marché.