lundi, octobre 3, 2022

Rapport ITIE 2020- La région Nord contribue pour près de 7,5 milliards de francs CFA

0 commentaire

La caravane nationale de l’ITIE a été bouclée, dans la capitale du Nord, par la tenue d’un comité régional de développement portant sur le rapport 2020. Une rencontre qui a servi de cadre d’échanges et de partage des données de l’organisation. Pour la région de Saint-Louis, il est ressorti du rapport que les entreprises intervenant dans la zone ont contribué à hauteur de deux milliards de francs CFA, au titre des transactions en matière de biens et services avec les fournisseurs locaux.  

 Les données du rapport 2020 de l’ITIE, partagées lors du CRD spécial, ont montré que la région de Saint-Louis a contribué globalement pour sept milliards 400 millions de francs CFA. Une manne qui constitue des paiements directs effectués par les sociétés de la zone. Les principales sociétés BP et Cosmos ont également participé au titre des transactions avec les fournisseurs locaux, en termes de biens et services  au niveau local, à hauteur de deux milliards de francs CFA.

 Pour le Dr Moustapha Fall, le chargé des affaires juridiques à l’ITIE, à côté des transactions en biens et services, il ne faut pas négliger l’apport des paiements sociaux. ’’Les paiements sociaux, c’est tout ce qui est social et  dépensé par les entreprises. Pour la région concernée, le rapport  a dévoilé que les sociétés intervenant ont dépensé un montant  de plus d’un milliard 400 millions de francs CFA.

Une contribution qui constitue un impact fort au niveau social’’, a expliqué le Dr Fall. Mais au-delà de ces contributions, a-t-il poursuivi, l’enjeu sera le contenu local. A l’en croire, il faudra faire de sorte que tout ce qui est production commerciale puisse revenir aux fournisseurs locaux. ‘’Concernant le contenu local, le rapport a révélé que la contribution est encore faible. Parce que si on regarde de près les données, on constate que tous les paiements directs faits aux fournisseurs locaux tournent seulement autour de 12 milliards F CFA au niveau national et deux milliards seulement pour la région de Saint-Louis. C’est encore insuffisant’’, a signalé le chargé des affaires juridiques à l’ITIE. Des questions qui n’ont pas laissé indifférentes les organisations locales,  les autorités locales et administratives de la région de Saint-Louis.

Selon le gouverneur adjoint chargé des Affaires administratives, l’importance de la souscription à la norme de l’ITIE par le Sénégal s’inscrit dans cette dynamique. ‘’C’est une façon d’interpeller et de permettre aux entreprises chargées d’exploiter les gisements pétroliers et gaziers d’asseoir un dialogue permanent avec les acteurs qui seront touchés et de les accompagner dans la réalisation d’infrastructures sociales de base. Pour que les projets puissent avoir un impact socio-éducatif  profitable aux communautés locales’’, a déclaré Fatou Mactar Fall. 

D’ailleurs, elle a profité de la rencontre pour saluer les efforts fournis par la GTA pour appuyer les acteurs de la pêche et accompagner l’entrepreneuriat des jeunes de la région de Saint-Louis. ‘’L’ITIE veille pour que les entreprises puissent contribuer davantage à l’amélioration des conditions de vie des populations qui sont impactées par les zones d’exploitation’’, a-t-elle conclu. 

Malgré la crise sanitaire et l’impact mondial négatif dans les affaires durant ces deux dernières années, le rapport 2020 de l’ITIE a présenté des recettes de 185 milliards de francs CFA. Des recettes qui sont supérieures à celles du précédent rapport qui était de 161 milliards de francs CFA.

 IBRAHIMA BOCAR SENE (SAINT-LOUIS) ENQUETEPLUS