jeudi, juillet 7, 2022

Le Ghana accueillera une délégation de haut niveau pour faire progresser l’équité pour les personnes d’ascendance africaine

0 commentaire

Un forum de haut niveau se tiendra au Ghana dans le cadre d’une initiative des Nations Unies visant à faire progresser les droits des personnes d’ascendance africaine en promouvant la reconnaissance, la justice et le développement. Convoqué par le Dr Natalia Kanem, sous-secrétaire générale des Nations Unies et Directrice Exécutive du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), le forum verra la participation du vice-président du Ghana, Son Excellence le Dr Mahamudu Bawumia, en tant qu’invité d’honneur et de la vice-présidente du Costa Rica, Son Excellence Epsy Campbell Barr, qui prononcera le discours d’ouverture.

Centrée sur le thème « Personnes d’ascendance africaine : accélérer l’engagement pour la reconnaissance, l’avancement des droits, la justice et le développement », la réunion vise à promouvoir le dialogue et le plaidoyer dans des domaines thématiques qui amélioreraient l’inclusion et le bien-être des personnes d’ascendance africaine. Le forum qui se tiendra le vendredi 22 avril 2022, précède la Journée internationale des personnes d’ascendance africaine, qui sera célébrée le 31 août 2022.

La première célébration de la journée internationale des personnes d’ascendance africaine avait été organisée par le gouvernement du Costa Rica à San José en août 2021. Cela faisait suite à une résolution adoptée par les Nations Unies, sur la base d’une proposition du Costa Rica, d’observer la journée en reconnaissance de la l’histoire, l’héritage et les contributions de la diaspora africaine dans le monde.

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a décrit la journée comme “une célébration des énormes contributions des personnes d’ascendance africaine à tous les domaines de l’activité humaine” et “une reconnaissance attendue depuis longtemps des profondes injustices et de la discrimination systémique que les personnes d’ascendance africaine ont endurées pendant des siècles et continuent d’affronter aujourd’hui.”

La relation historique que le Ghana entretient avec la diaspora africaine est importante, compte tenu de son implication centrale dans la traite transatlantique des esclaves. Cette histoire, associée à la récente initiative « Year of Return » et « Beyond the Return » du gouvernement du Ghana, a positionné ce pays comme un point d’entrée vital pour les Africains de la diaspora.

Visite de sites historiques et culturels

Afin de faire découvrir des sites indispensables à l’histoire de la traite négrière transatlantique, la délégation visitera le château d’Elmina, le marché aux esclaves d’Assin Manso et le parc de la rivière des Esclaves.

Le Dr Natalia Kanem, directrice exécutive de l’UNFPA, est la championne du Secrétaire général des Nations Unies pour faire avancer l’agenda des personnes d’origine africaine. Pendant son séjour au Ghana, elle devrait également dialoguer avec les chefs traditionnels en rendant une visite de courtoisie au roi d’Akwamu, Sa Majesté Royale Odeneho Kwafo Akoto III.

Les points saillants des événements prévus entre le 19 et le 23 avril 2022 comprennent : un forum de haut niveau sur les personnes d’ascendance africaine ; une visite de courtoisie au président et au vice-président de la République du Ghana et une visite sur le terrain pour évaluer l’Institut professionnel pour les mères adolescentes de Nana Afrakuma II à Akwamu.