mercredi, juillet 6, 2022

Autoroute à péage Dakar- Diamniadio: L’Etat empoche 14,5 milliards FCfa

0 commentaire

Pour la première fois, l’Etat du Sénégal se frotte les mains avec son entrée dans le capital de la Société de concession de l’autoroute de l’avenir (Secaa), en empochant 14,5 milliards FCfa pour 2021 dont 3,2 milliards au titre des acquis de la renégociation.

C’est le 22 décembre 2021 que l’Etat du Sénégal et son partenaire Eiffage avaient signé un nouveau Contrat unique de concession. Ces chiffres ont été communiqués, samedi, par Mountaga Sy, Directeur général de l’Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux (Apix).

«L’entrée de l’Etat au capital de la Secca provient des conclusions des renégociations des contrats de concession qui portait sur deux véhicules contractuels, le contrat initial de Dakar à Diamniadio et le contrat complémentaire de Diamniadio à l’Aibd, ont été unifiés aujourd’hui à un contrat unique»>, rappelle-t-il.

M. Sy a aussi annoncé la tenue, le 14 juin, du premier Conseil d’administration de la Secca avec l’Etat qui sera représenté par trois administrateurs que sont Abdoulaye Samb, en sa qualité de Secrétaire général du ministère des Finances, Mamoudou Alassane Camara qui est le directeur des routes et Lamine Lô, directeur des financements et des Partenariats public-privé.

Pour le bénéfice des usagers, au-delà du constat de la croissance de la flotte sur l’autoroute, le directeur général de l’Apix qui se renforce dans sa mission de représentant de l’autorité concédante qu’est l’Etat veut une augmentation des capacités de l’infrastructure. «A Rufisque, nous allons passer à 2 fois 8 voies pour qu’il y ait moins de retard et moins de temps perdu au niveau de la gare. Il y aura aussi, sur ces deux fois 8 voies, deux – voies sans arrêt. Nous voulons aussi moderniser le dispositif de gestion des barrières avec la détection de la carte Rapido», conclut-il.