mercredi, juillet 6, 2022

Tour de la RTS: Macky Sall veut un service audiovisuel public de qualité

0 commentaire

Le président de la République a procédé, hier dans l’après- midi, à la pose de la première pierre du projet de construction de la tour de la Radiotélévision sénégalaise (Rts).

Composé de dix étages, cet édifice vise à regrouper le personnel du groupe dans un même siège. Avec ce projet, Macky Sall veut un service audiovisuel public de qualité pour positionner la RTS comme un hub majeur en Afrique et dans le monde. C’est un chef de l’Etat très satisfait de l’exécution des tâches assignées à ses agents qui a misses pieds, hier, au siège de la Radiotélévision sénégalaise. Macky Sall a en effet effectué la pose de la première pierre de la tour de la Rts.

La cérémonie s’est déroulée en présence du Directeur général de la Rts, du ministre de la Communication et du Président du directoire de la Compagnie sahélienne d’entreprise (Cse), l’entreprise attributaire du projet.
Composée de dix étages érigés sur un site de 2615 m2, la tour de la Rts comporte des équipements audiovisuels de dernière génération. Il est prévu aussi, dans le cadre du projet, de réhabiliter le bâtiment existant pour un coût de 33 milliards de Fcfa.

Les fonds ont été levés sur le marché local avec le concours d’un pool bancaire avec la Banque de Dakar comme chef de file. Dans ses différentes composantes, la tour va abriter un centre de formation de l’audiovisuel, un restaurant panoramique et un service médical. Le projet intègre également un volet social qui entre dans le cadre de vie comme une crèche, un gymnase, un terrain de football suspendu sur la terrasse. La durée du projet est de 16 mois au moins et 18 mois au plus. En tout, la tour est érigée sur une superficie bâtie de 26 000 m2.

« Pour tous ses efforts, la Rts méritait une tour pour prendre de la hauteur au propre comme au figuré. Avec ce clap de départ, le compte à rebours est
lancé pour l’action pendant les 16 prochains mois pour l’inauguration de la tour de la Rts», a indiqué Macky Sall qui se dit très attaché à un service public de l’audiovisuel moderne et performant pour répondre aux
meilleurs normes et standards de qualité.


Avec la construction de cette tour, le président de la République a salué la prise en charge à 100% pour la première fois par l’Etat de la réalisation des
infrastructures nationales de projet de la Radio et de la Télévision. Parce que, souligne Macky Sall, jusque-là, le siège de la première radio est un legs colonial et celui qui abrite actuellement la Rts est le fruit de la coopération avec le Japon.

“Aujourd’hui, l’Etat est là à vos côtés pour exécuter un projet complet”, se félicite-t-il sous les ovations des agents de la Rts. Par ailleurs, il a fait noter que ce projet est sans précédent dans l’histoire de l’audiovisuel du
pays.
Poursuivant, Macky Sall a indiqué que ce projet va favoriser le rassemblement de l’ensemble du personnel de la Rts à son siège sis au Triangle Sud. Mieux, dit-il, il va permettre l’évolution de la haute définition (HD) vers le format 4K. En somme, ce projet, note le Chef de l’Etat, vise à
accompagner l’audiovisuel public vers plus de modernité en tant que vitrine principale du service public de l’Information. A l’en croire, ce bond technologique va positionner la Rts comme un hub majeur de l’Audiovisuel africain et international.
D’après le président du directoire de la Compagnie sahélienne d’entreprise (CSE), la construction du siège de la RTS est un projet conçu par des Sénégalais et financé par des Africains et exécuté par des Sénégalais. Sur ce, Oumar Sow a remercié le Chef de l’Etat d’avoir fait confiance à l’exper-
tise sénégalaise.

« Nous avons six mois d’études délai d’exécution. et 18 mois de
Mais, nous allons réduire ces délais pour livrer le projet avant la fin de
l’année 2023 », s’est-il engagé. De son côté, le chef de file du pool bancaire composé, entre autres, de la Banque islamique du Sénégal, la Banque d’Abidjan, la BGFI Sénégal, BGFI Bénin, BGFI Côte d’Ivoire, Bridge Bank, Banque Sahélo sahélienne pour l’investissement et le Commerce, se dit très fier du choix de l’expertise nationale et africaine.

«Grâce aux équipes du ministère des Finances, nous avons réussi à surbooker cette importante opération dans un court délai », a indiqué Malèye Faye.

Texte rédigé par l’As et repris par Socialnetlink