dimanche, novembre 27, 2022

Licenciement abusif- Yankhoba Diatara sauve les travailleurs d’expresso Sénégal

0 commentaire

Expresso Sénégal est en crise. L’entreprise de téléphonie fait face à des tensions sociales suite au licenciement de 50 agents considéré par les syndicalistes comme abusif.

Une situation suivie de près par les autorités sénégalaises et particulièrement le ministre de l’Economie numérique et des télécommunications qui invite la société à revenir instamment sur sa décision. Malgré les négociations entre l’administration générale d’Expresso Sénégal et les délégués de personnel ainsi que la médiation entamée par le ministère de l’Economie numérique et des télécommunications, cinquante agents de la société ont été licenciés vendredi dernier.

Une situation qui irrite fortement l’autorité de tutelle qui est sortie hier de sa réserve pour manifester sa désolation. Le ministre Yankhoba Diattara et ses hommes ont demandé fermement à la Direction d’Expresso Sénégal de suspendre et de surseoir à toute volonté de licenciement des agents concernés.

«ll ne saurait en être ainsi à la suite des échanges et des conclusions que le ministère a conjointement et de manière consensuelle arrêtées avec la Direction d’Expresso Sénégal », soulignent-ils dans un communiqué parvenu hier à la rédaction.

Dans le texte, il est précisé que depuis l’éclatement de cette affaire, le ministre de l’Economie Numérique et des Télécommunications, Yankhoba Diatara ne cesse d’inviter et de convoquer les parties prenantes autour du dialogue afin de trouver une issue heureuse pour tous. C’est à cet effet, note-t-on, qu’il a reçu du chef de l’Etat au moment de l’acquisition de la licence 4G.

En outre, le ministre Diatara a proposé la mise en place d’une commission de négociation coordonnée par le Secrétaire Général du ministère, pour réunir les deux parties autour de la table de discussions afin de trouver les voiles et moyens les plus appropriés pour dépasser le contentieux. Il estime que le souci du Gouvernement du Sénégal est de tout faire pour préserver les emplois dès lors que le secteur des télécommunications ne souffre pas de crise particulière.

En attendant de trouver un compromis entre les parties, le ministre de  l’Economie de Numérique et des Télécommunications tient à rassurer les agents qu’ils ne sauraient être victimes de licenciement de la part de la Direction d’Expresso Sénégal dans le cas actuel de la procédure.

Il signale dans la foulée que les discussions vont se poursuivre. Le ministère invite enfin les agents à privilégier les échanges et la courtoisie, d’éviter l’usage de la violence tant verbale que dans les actes qu’ils posent pour réclamer justice.