mardi, juin 18, 2024

Distribution de crédit Air time Wave et Orange : L’ARTP tranche le débat

0 commentaire

L’Autorité de Régulation des Télécommunications et Postes a afin tranché le débat entre Wave Mobile Money SA et  Sonatel

Dans le cadre de la distribution de crédit Air time, Wave Mobile Money SA avait saisi le gendarme des télécoms  d’une plainte contre SONATEL SA, conformément à la réglementation.

«En vertu des textes en vigueur, l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) qui a pour mission générique d’assurer le respect de la réglementation en vigueur et l’équilibre des secteurs des communications électroniques et des postes est intervenue dans cette affaire en privilégiant la conciliation, dans le sens de la poursuite des relations commerciales» explique l’ARTP.
Dans un communiqué  parvenu à Socialnetlink, l’Autorité précise qu’il s’agissait pour le régulateur, de régler ce différend, en toute impartialité, tout en préservant les intérêts des consommateurs, des deux opérateurs concernés et de toutes les parties prenantes.

Désormais les clients de Wave pourront acheter du crédit Orange à partir de l’application de la vague bleue. En plus, informe l’ARTP, la Fintech américaine va se connecter aux APIs de SONATEL.

Pour rappel, suite à la plainte de Wave, l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) avait demandé à SONATEL d’appliquer, sans réserve, les principes d’égalité de traitement et d’accès, de transparence et de non-discrimination, en accordant à Wave Mobile Money SA les mêmes conditions que celles appliquées à ses filiales ou à ses associés, notamment Orange Finances Mobiles, conformément à l’article 76 du Code des communications électroniques.