lundi, février 6, 2023

L’E-jicom lance la deuxième phase de son programme « Femmes à la Une »

0 commentaire

L’Ecole Supérieure de Journalisme des Métiers de l’Internet et de la Communication (E-jicom) va lancer à Dakar la seconde phase de son programme « Femmes à la Une ».

« Femmes à la Une » est un programme de deux ans sur les droits et l’image des femmes dans les médias. Le projet a démarré en 2020 et devait s’achever en 2021. L’arrivée de la Covid-19 avait malheureusement interrompu les activités, ralentissant la mise en œuvre du projet.

Visant à améliorer le rôle, la place et l’image des femmes dans les médias sénégalais, « Femmes à la Une » est soutenu par l’Open Society Initiative for West Africa (Osiwa). Cette deuxième phase sera officiellement lancée le 17 décembre 2022, parallèlement à la cérémonie de remise des prix E-jicom de Journalisme. Le même schéma que lors de la première phase sera reconduit, axé autour de la formation, l’organisation de débats publics avec les différentes parties prenantes et un accompagnement de jeunes journalistes, femmes et hommes.

L’objectif du programme est de corriger progressivement les inégalités entre hommes et femmes dans la société sénégalaise, que l’on retrouve aussi dans les médias où elles sont reproduites et parfois renforcées. La première phase du programme « Femmes à la Une » avait déjà permis l’organisation de plusieurs panels, dont un en ligne, parce que tenu en pleine pandémie de Covid- 19. En outre des ateliers de formation (dont un en ligne) ont été effectués au profit de journalistes de la presse sénégalaise. Cette première phase a également soutenu et accompagné les reporters ayant bénéficié de la formation dans la réalisation de reportages et d’enquêtes publiés par leurs organes de presse respectifs.

Au Sénégal, comme dans plusieurs autres pays du monde, la sous-représentation des femmes dans l’espace médiatique, ainsi que la permanence des clichés et des stéréotypes dans cette représentation, demeurent un véritable défi pour les
professionnels des médias.

A travers le programme « Femmes à la Une », l’E-jicom et Osiwa comptent arriver à une plus grande prise de conscience de ces inégalités, en vue d’une amélioration de la qualité des contenus et d’une meilleure représentation des femmes au sein des médias. En dehors de ses offres de formation classique, l’E-jicom depuis son lancement, s’est engagée aux côtés d’autres acteurs, dont les journalistes en activité, pour la promotion d’un journalisme de qualité porté par des professionnels respectés.