lundi, février 6, 2023

Attribution des fréquences 5G au Sénégal : la consultation publique officiellement lancée

0 commentaire

L’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes ( ARTP) a annoncé ce 14 Décembre, le lancement officiel de la  consultation publique relative à l’Attribution des fréquences 5G au Sénégal.

Les opérateurs intéressés par les fréquences 5G au Sénégal peuvent se tenir prêts. L’ARTP a donné le top départ de la consultation publique  adressée aux contributeurs  et dont le démarrage est prévu  du 12 décembre 2022 au 3 janvier 2023.

Selon le cahier de charges, l’ARTP souhaite, par la présente consultation, recueillir les avis et commentaires des contributeurs de l’écosystème de télécommunications sur la maturité numérique du secteur des télécommunications au Sénégal, l’opportunité du déploiement de la 5G et ses potentiels usages  et enfin les processus d’attribution des fréquences 5G.

En effet, avec un marché de la téléphonie très mature, il urge pour l’ARTP de permettre aux sénégalais d’avoir une connectivité supérieures pour atteindre les objectifs fixés par la stratégie Sénégal Numérique dont l’objectif final étant de porter la contribution du numérique au PIB à hauteur de 10 % d’ici à 2025.

«La 5G est l’une des trois grandes tendances technologiques qui devraient impacter l’industrie des télécoms avec le Wifi 6 et les satellites orbite basse terrestre, grâce à une connexion internet rapide et à faible latence rendant possible de nouveaux services (villes intelligentes, réalité virtuelle, etc.) .» rappelle l’ARTP. En 2022, 40% des abonnements mobiles sont sur la technologie 4G contre 5% en 2018, deux ans après son lancement.

Processus d’attribution et obligations de couverture

La stratégie «Sénégal numérique 2025» publiée en 2016 par le Sénégal prévoyait un objectif de couverture global de la population de 90% pour la couverture 4G d’ici 2025 et 50 % de pénétration des ménages dans les services fixes à large bande. Pour atteindre ces objectifs, l’attribution des licences LTE, et fréquences associées a été accompagné d’obligations de couverture pour chaque opérateur de télécommunications. Ces obligations de couverture avaient deux visées :

  • Couvrir un pourcentage global de la population à une échéance définie, tout en fixant des contraintes de couverture pour des zones rurales prioritaires ;
  • Couvrir les axes de transport (routes et train).

    La 5G pose à nouveau la question des obligations de couverture à associer à cette technologie, en prenant en compte le retour d’expérience de la 4G et les bandes de fréquences privilégiées pour la 5G, qui présentent des performances de portée et de couverture différentes de celles de la 4G

Le document de consultation est disponible sur ce lien