dimanche, juin 23, 2024

Qu’est-ce que la souveraineté Numérique et quand est-il de celle du Burkina ?

0 commentaire

Nous pouvons définir la souveraineté numérique comme étant un concept qui décrit la capacité d’un pays ou d’une organisation à contrôler et à gérer leur présence et l’utilisation de la technologie numérique, y compris les infrastructures, les données et les applications. Cela inclut également la capacité de protéger les citoyens et les utilisateurs de la technologie des menaces numériques, telles que la cybersécurité et la protection de la vie privée.

 

Quant est-il de la souveraineté Burkina du Burkina Faso ?

 

Pour évaluer la souveraineté numérique du Burkina Faso, nous le ferons sur plusieurs points. Tous d’abord sur le plan infrastructure au-delà des efforts consentis par l’état et les opérateurs de téléphonie force est de reconnaitre que beaucoup de chose reste à faire. Concernant l’accès la connexion internet fluide et de qualité beaucoup de localité et région n’ont toujours pas accès à internet. Pour l’accès à la technologie, beaucoup reste à faire, nous n’avons pas de data center, même si des efforts son entrain d’être fait avec le projet E Burkina. Au-delà de cela l’énergie électrique n’est pas toujours disponible, et parfois indisponible dans beaucoup de localité du Burkina Faso, Pourtant l’énergie électrique est intimement liée aux infrastructures numériques.

 

Ensuite sur le plan de l’éducation numérique, beaucoup malheureusement n’arrive pas à suivre, l’évolution technologique. Nos universités et écoles ne disposent pas, ou très peu de programme d’étude spécialiser dans les domaines des nouvelles technologies. Malgré cela des efforts de sensibilisations, de communication et de formation sur le numérique par des OSC (Organisation de la Société Civile) et des organismes internationaux sont constatés ce qui contribue grandement à l’émergence de l’éduction numérique.

 

Enfin concernant la gestion de notre cyberespace, et de nos données personnes malheureusement, beaucoup de choses reste à faire non seulement concernant nos textes juridiques, mais aussi concernant les stratégies de gestions de notre cyberespace. Aujourd’hui, nous ne disposons pas suffisamment de compétence technique et de ressource technologique pour faire face à toute type de cyber menace. En outre nos stratégies et politiques de développement du numérique n’intègre pas toute les réalités et composantes de notre société.

 

Par rapport à tous ces éléments mentions ci-dessus, j’arrive à la conclusion que nous ne pouvons pas parler de souveraineté numérique effective pour le cas de mon pays le Burkina Faso ; Néanmoins je reste optimiste, si des actions claires concrètes sont prises pour l’amélioration des différents points mentionnés ci-dessus.

 

Pourquoi la souveraineté numérique au Burkina Faso ?

 

De la même manière que, nous accordons de l’importance à notre souveraineté territoriale, il est important et crucial de travail également à garantir notre souveraineté numérique. Ces dernières années le numérique nous a prouvé son impact dans nos vies par l’avènement du télétravail, la suspension d’internet au Burkina Faso, et celle de WhatsApp. Toute ces situations auquel le Burkina Faso a été confronté, pour la plupart nous la subissions car ne disposant pas d’alternative. Aujourd’hui la guerre n’est plus seulement territoriale mais elle aussi numérique en témoigne les campagnes de fake news de manipulation d’information auxquelles nous sommes victimes en ces moments de crise sécuritaire que traverse notre pays. Toute ces situations nous interpellent sur notre liberté numérique et notre réelle maitrise des technologies.

Plus de 80% de nos ressources numériques, de nos technologies sont intimément lier ou dépendant de l’occident, ce qui signifie que toute action ou représailles de leur part nous impactera énormément.

 

Pouvons-nous faire sans le numérique aujourd’hui ? Sommes-nous réellement libres numériquement ? Contrôlons-nous réellement notre cyberespace ? Je vous laisse ces interrogations pour vous faire une idée de mes préoccupations.

 

Comment arrivé à une souveraineté numérique effective au Burkina Faso ?

 

La souveraineté numérique du Burkina Faso est la responsabilité de tous citoyens et également celle de nos autorités. Dans les lignes qui suivront je partagerai avec vous quelques solutions majeures qui pourrais contribuer à améliorer notre souveraineté numérique. A cet effet, je propose les points suivants :

 

– Une mise à jour, ou l’élaboration de notre stratégie de développement numérique en intégrant les points de vue de tout le monde mais aussi en tenant compte de nos réalités et de nos valeurs,

– L’implication de l’état, dans la gestion des entreprises de télécommunication, ou la mise en place d’une société de télécommunication étatique, tous en investissant dans le développement des infrastructures numériques,

– Intégrer le numérique dans nos programmes de formation, mais aussi initier des sessions de formation au sein des ministères et institutions étatiques sur la maitrise de certain outils numériques,

– Travailler à numériser progressivement les services publics, et intégrer progressivement les outils numériques dans les tâches et actions des agents publics,

– Encourager et accompagner le développement de solution numérique propre à nous,

– Rendre internet accessible dans les zones reculées, en utilisant le principe de fonctionnement des réseaux communautaires

 

Cette liste n’est pas exhaustive mais néanmoins pourrais déjà servir comme des actions concrètes pour la marche vers une souveraineté numérique effective du Burkina Faso.

 

A travers ces lignes j’ai voulus transmettre ce que je pense que de la souveraineté numérique au Burkina Faso, et plus important ce que je suggère comme actions que nous pouvons déjà implémenter. Je reste ouvert à vos critiques constructives et à vos commentaires.

 

By Charles BAZIE (Entrepreneur Digital et Social )

Digitalization and Innovation Expert | Open Gov activists | Internet Gov activists