mercredi, juillet 24, 2024

Mobile Money – Wave a enregistré 12 000 Milliards de transactions en 2022

0 commentaire

Wave Mobile Money a enregistré plus de 12 000 milliards de transactions en 2022, selon les chiffres dévoilés par la fintech américaine lors d’un atelier sur le développement des moyens de paiement digitaux et les mesures de mitigation face aux risques utilisateurs à Dakar.

Dans le secteur du mobile money au Sénégal, Wave est considéré comme le premier fournisseur avec près de 11 millions de clients actifs, dont environ 7,18 millions d’utilisateurs actifs, soit 90% de la population adulte disposant d’un compte chez Wave Mobile Money. Cette percée incontestable est à l’origine de la forte croissance des transactions enregistrées en 2022.

Afin de démocratiser les services de paiement digitaux, WAVE Money Mobile a investi au moins 100 milliards de FCFA, réduisant ainsi le coût de la tarification de l’argent mobile de 75%. Selon la fintech,« cela représente environ 130 milliards de FCFA d’économies réalisées par les Sénégalais, notamment grâce à la gratuité des services de paiements électroniques pour le réseau des concessionnaires de l’État du Sénégal : le paiement des factures d’électricité, d’eau et du péage autoroutier, ainsi que le développement du paiement marchand dans la grande distribution

«Jusqu’en 2018, les services financiers numériques sur le marché sénégalais étaient facturés au minimum à 4%. Cependant, le produit Wave Mobile Money a été construit autour des besoins de l’utilisateur et a proposé un service radicalement inclusif, avec plusieurs avantages différenciels, tels qu’un parcours client simplifié et soutenu par une technologie innovante, une prise en charge diligente des réclamations pour renforcer la confiance des utilisateurs, et des coûts les plus accessibles, c’est-à-dire un transfert d’argent à seulement 1% ainsi que des services gratuits tels que le dépôt et le retrait d’argent, les paiements de factures, l’achat de biens et services.» rappelle Wave.

Durant la même année au niveau de la sous région, , il y avait environ 133 millions de comptes d’argent mobile enregistrés dans la région, soit une augmentation de 23 millions de comptes par rapport à l’année précédente. Environ 54% de la population adulte combinée du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Ghana et du Sénégal utilise activement les services de monnaie électronique.

Cependant les entraves restent toujours importantes pour l’accès facile aux SFN. Selon les résultats d’une enquête menée en 2019 par l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers (OQSF) auprès des utilisateurs des services financiers numériques (ESFIM) , les principales entraves, selon les avis des utilisateurs interrogés, sont principalement liées à la mauvaise qualité du réseau (17,1%), l’insécurité des transactions (15,7%), les coûts élevés des services (15,4%) et l’insuffisance d’approvisionnement.