mercredi, juillet 17, 2024

Le Président Bassirou Diomaye Faye appelle à la réhabilitation du Conseil national du Numérique

0 commentaire

Le Président Bassirou Diomaye Faye veut remettre en marche le Conseil national du Numérique, qui était inactif depuis son installation par l’ancien régime.

 

Lors du conseil des ministres de ce mercredi 13 juin, le chef de l’État a exhorté le Premier Ministre Ousmane Sonko  à réhabiliter le Conseil national du Numérique, qui doit être un cadre institutionnel majeur de partenariat public/privé pour accentuer le développement de l’économie numérique et assurer la souveraineté numérique du Sénégal.

Depuis son installation le 18 juin 2020, le Conseil national du Numérique (CNN) a tenu une seule réunion avec feu l’ancien Premier Ministre Boun Abdallah Dione. Malheureusement, depuis lors, cet organe consultatif est resté inactif, ne tenant aucune autre réunion.

Il convient de rappeler que le CNN est composé de 20 membres bénévoles, nommés en raison de leurs activités, compétences et expertise dans le domaine de l’économie numérique. Voici la liste des membres.

Ibrahima Nour Eddine DIAGNE, Administrateur général de GAINDE 2000

Meissa Déguène NGOM, PDG du Groupe CHAKA ;

Makhtar FALL, Président Iamg ;

Serigne BARRO, DG People Input ;

Omar CISSEDG InTouch ;

Yaya DIALLO, DG IDYAL ;

Mamadou THIAM, DG NEDGE ;

Omar Guèye NDIAYE, DG Sonatel Multimédia- Directeur de la stratégie et du Développement (SONATEL)

Maimouna Dia DIONE, DG SenTrust ;

Ndèye Absa GNINGUEResponsable de l’Innovation Numérique à la BAD ;

Aissatou SOWDirecteur secteur publique Afrique francophone de Intel ;

Ndèye Maimouna DIOPPrésidente ISOC ;

Basile NIANE ; DG Socialnetlink ;

Modibo DIOP, Expert- Consultant International en Energie, Infrastructures, Eau et TIC ;

Alex CORENTHIN, Maitre de Conférence titulaire du Département Génie Informatique de l’ESP ;

Karim SY, Fondateur de Jokkolabs ;

Antoine NGOM, Président OPTIC ;

Pape Demba DIALLO, Directeur exécutif en charge du processus d’Investissement et des secteurs TIC, Santé, Infrastructures, Transport, Industries, Tourisme et Services- FONSIS ;

Seydina NDIAYE, Directeur Centre des Réseaux et Systèmes d’Information- MESRI 

Mor Ndiaye MBAYE, Spécialiste en TIC et base de données, Conseiller- ARTP.

Accès à internet, Patrimoine  Numérique, protection des données

Le Chef de l’État Bassirou Diomaye Faye a pris plusieurs engagements lors du conseil des ministres touchant l’accès à Internet, le patrimoine numérique, la protection des données, ainsi que l’accompagnement des startups.

Abordant la question de la souveraineté numérique du Sénégal, le Président de la République a demandé au Gouvernement de procéder à l’actualisation du cadre juridique du secteur des télécommunications et du numérique, et au renforcement de l’aménagement numérique du territoire favorisant l’accès universel à la téléphonie et à un Internet de qualité sur l’ensemble du territoire national. Il a rappelé, à cet effet, l’urgence de la relance des activités et du suivi de la gouvernance du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT).

Le Chef de l’État a également demandé au Gouvernement d’œuvrer pour une bonne maîtrise du patrimoine numérique du Sénégal et de mettre en place un modèle de gouvernance adapté des infrastructures numériques publiques ainsi que des données. À ce titre, il a demandé au Ministre en charge du Numérique de finaliser le nouveau cadre législatif relatif aux données personnelles et à l’encadrement de l’hébergement des données nationales. Le Président de la République a, par ailleurs, invité le Premier Ministre et le Ministre en charge des Télécommunications et du Numérique à accélérer la digitalisation intégrale des administrations et la définition d’une stratégie nationale avancée de cybersécurité afin de renforcer la confiance dans le secteur numérique.

Le Président de la République a, en outre, demandé au Gouvernement d’accompagner davantage les entreprises privées du secteur du numérique en vue de développer l’entrepreneuriat numérique, les startups en particulier, sources d’innovations et de créations massives d’emplois nouveaux dans plusieurs branches d’activité.