Technologie

Côte d’ivoire : Orange Money devient une monnaie électronique de la BCEAO

orange_money transfert d'argent

La BCEAO a depuis le 4 février 2016 agréé la société Orange Money Côte d’ivoire en qualité d’établissement de monnaie électronique (EME). Cela lui permet désormais de contourner la nécessité de s’affilier à une banque commerciale pour opérer. Cela offre également la possibilité de développer des prêts (micro crédits) via Orange Money.

Selon Wikipedia, la monnaie électronique est une valeur monétaire qui est stockée sous une forme électronique, y compris magnétique, représentant une créance sur l’émetteur, qui est émise contre la remise de fonds aux fins d’opérations de paiement et qui est acceptée par une personne physique ou morale autre que l’émetteur de monnaie électronique.

Dans la zone UEMOA, l’article 42 du règlement N°008-005-2015 du 21 mai 2015 relatif aux systèmes de paiement et les articles 8 et 14 de l’instruction N°n°15/2002/CM/UEMOA du 19 Septembre 2002 régissant les conditions et modalités d’excercice de l’activité, encadrent les EME.

Selon la décision rendue par la BCEAO, Orange via Orange Money Côte d’ivoire créée au lendemain de la prise de l’instruction susmentionnée, a formulé sa demande le 24 juin 2015. Le porte monnaie électronique d’Orange va donc devenir une véritable compte bancaire avec la possibilité d’être convertible et accepter par (toutes) les banques.

Ce dernier développement, devrait booster encore plus les usages autour de cette monnaie notamment chez les commerçants. En Côte d’ivoire ce sont environ 10 milliards de FCFA (15 millions d’euros) de transactions qui sont effectuées par jour.

(Source : ICT4Africa, 29 février 2016)

Comments

comments

2 Comments

Les plus populaires

To Top