Actu Web

TIC – Des acteurs plaident pour une meilleure valorisation de l’entrepreneuriat social

femme-tic-senegal

La journée internationale des télécommunications et de la société de l’information a été célébrée ce 17 mai 2016. Une occasion pour le ministère des Télécommunications et des Postes d’organiser un panel sur le thème “L’entrepreneuriat dans le secteur des TIC au service du progrès social” en partenariat avec l’Association des Femmes Sénégalaises en Tic.
L’objectif était de parler des entrepreneurs sociaux qui ont réussi à changer la vie de la population à travers leur projet à fort impact social. Réunissant des entrepreneurs, le panel a été une occasion pour faire le round-up de la situation des entrepreneurs sociaux au Sénégal dont le nom prête souvent à confusion.
La Sonatel, Make Sense , Jokkosante et l’Usaid ont tour à tour animé le panel avec des débats riches en échanges sous la houlette de Ibrahima Cheikh Diong, fondateur et Président Directeur Général du cabinet panafricain basé à Dakar, Africa Consulting and Trading Afrique (ACT), qui a assuré le rôle de modérateur.

betty-ndiaye“L’entrepreneur social est un levier d’émergence et peut aider les entreprises à régler leurs problèmes afin de faire émerger de nouveaux projets“, a expliqué Mamba Souaré, Community Developper à MakeSense qui partageait son expérience lors du panel “L’entrepreneuriat social: enjeux et perspectives”
Adama Ndiaye, porteur du projet Jokkosante est revenu sur la problématique de l’entrepreneuriat social. “Ce n’est pas évident d’avoir une idée de projet et de la réaliser”. Il faut, dit-il, que ” l’Etat aide et donne de la valeur aux jeunes entrepreneurs sociaux”.

Un appel qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Puisque Madame Bitilokho Ndiaye, conseillère technique en Genre au ministère des Télécommunications et des Postes a expliqué que cette rencontre est une occasion de recueillir des propositions qui seront intégrées dans le document d’élaboration stratégique “Sénégal Numérique”, un projet cher au ministère.

A la fin des échanges, plusieurs points ont été soulevés notamment la question de la sensibilisation et l’accompagnement des jeunes entrepreneurs, la structuration et le développement de l’écosystème des entrepreneurs sociaux en mettant en place par exemple une plateforme d’échanges.

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top