Parole aux Spécialistes

Basile Niane, Web entrepreneur: “Il faut expliquer aux jeunes que Facebook n’est pas un jeu”

Basile-Niane-entrepreneur

La sensibilisation, c’est ce que prône le Web entrepreneur, Basile Niane, en ce qui concerne les méfaits des réseaux sociaux. En effet, ces derniers continuent de faire des dégâts. Le dernier en date, la vidéo publiée sur Facebook qui montre un policier de la circulation filmé en plein marchandage avec des jeunes filles qui ont commis une infraction.

Au delà de la loi qui condamne aussi bien le corrupteur que le corrompu, les diffuseurs de cette vidéo risquent d’être épinglés par la loi sur la cybercriminalité. Selon le Web journaliste qui est également le CEO de Social Net Link, en publiant une vidéo sur les réseaux sociaux, ils devaient, au moins, flouter le visage de la personne.

“Si on publie une vidéo sans flouter le visage de la personne, on a atteint à la vie privée de ce policier qui, selon la loi, a la possibilité de poursuivre ces jeunes qui ont publié la vidéo. Et s’il le fait ils auront de sérieux problèmes parce que c’est la loi sur la cybercriminalité qui le dit. Aujourd’hui, il faut protéger la personne”, a-t-il recommandé, ce jeudi 28 juillet, à l’occasion de la conférence de presse de l’Association des Editeurs et Professionnels de la Presse en Ligne (APPEL). 

Pour lui, les auteurs de cette vidéo n’ont pas eu conscience de la gravité de leurs faits qui est d’avoir publié une vidéo sur les réseaux sociaux. “Le fait de publier, ce n’est pas interdit parce qu’ils voulaient dénoncer quelque chose, l’acte de la corruption. Mais l’erreur, c’était de diffuser une vidéo sans pour autant respecter certaines normes“, a déploré le blogueur au micro de Senego.

Appelant à la prudence sur les réseaux sociaux, M. Niane pense qu’il faut expliquer aux sénégalais, surtout aux jeunes, que “Facebook n’est pas un jeu, ce n’est pas un réseau social pour jouer. Parce que ce sont eux qui détiennent ces smartphones et qui ne savent pas comment on l’utilise. On a vu le cas de Déesse Major qui est une grande personne et qui n’a pas compris comment fonctionne la technologie en disant qu’avec Snapchat on a la possibilité de publier une vidéo qui était sous forme privée. Vu que, avec les applications que l’on a, on a la possibilité de faire une capture des vidéos”.

Il faut expliquer aux jeunes“, dit-il, “l’aspect négatif de ces réseaux sociaux mais surtout éduquer les parents. Parce que s’ils n’ont pas la bonne information, les jeunes ne pourront pas avoir la bonne information. Et on se retrouve dans des familles où les jeunes sont beaucoup plus informés que les parents. Donc, il y a danger. Je pense qu’il y a un grand danger qui court au niveau de ces jeunes qui utilisent les réseaux sociaux. Aujourd’hui, je pense que ce soit Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, il faut que les gens fassent attention. C’est un bon moyen de communiquer mais c’est aussi un bon moyen d’aller vers sa tombe”.

 

Source: SENEGO

Comments

comments

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Actunet : L’essentiel de l’actu Tech Africaine de la semaine – Socialnetlink-La référence technologique en Afrique

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top