Sénégal

Signature électronique: l’ADIE s’apprête à lancer l’IGC nationale

Pour accompagner sa politique de dématérialisation des procédures administratives,  le gouvernement du Sénégal a adopté le système de signature électronique et de chiffrement comme moyen privilégié d’authentification des personnes et de garantie de la confidentialité des échanges électroniques.

A cet effet, l’Agence De l’Informatique de l’Etat (ADIE) a initié, en rapport avec tous les acteurs concernés, le projet permettant de doter le Sénégal d’une Infrastructure nationale de Gestion des Clés (IGC), ouverte à l’ensemble des autorités et structures de l’État.
A terme, cette IGC parachèvera l’équivalence juridique tant recherchée entre la signature physique et la signature électronique au Sénégal et participera aussi à bien des égards à la sécurisation des démarches administratives dématérialisées.
C’est à partir d’Octobre 2014 qu’a été lancée la mise en œuvre des dispositifs nécessaires pour assurer la délivrance et la gestion des certificats électroniques au Sénégal, notamment en termes d’infrastructure, de règlementation et d’organisation. Aujourd’hui, les travaux sont arrivés à leur phase de finalisation. L’Agence De l’Informatique de l’Etat compte ainsi, dans les semaines qui viennent, lancer cette IGC nationale de façon à ce que son importance et ses enjeux soient connus de tous les acteurs concernés.

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top