Actu Web

Comment la plateforme Expat-Dakar est devenue une “success story”

Expat-Dakar est l’une des plateformes les plus consultées au Sénégal.  Grâce à sa stratégie de mise en relation entre vendeurs, acheteurs  ou annonceurs, la plateforme de petites annonces séduit de plus en plus les internautes . En témoigne, son chiffre important sur le nombre de visites.

En effet, Expat qui compte aujourd”hui plus de 27.000 annonces  a atteint la barre des 9 millions de visiteurs en 2016.

Une année de succès pour cette plateforme qui a remporté le prix de la meilleure Entreprise E-commerce au Sénégal lors des Jambar Tech Awards.

expat-dakar-jambar-tech-awards

Tout un mélange de consécration et d’innovation qui font d’Expat  une “success story” à la sénégalaise qui veut aussi s’implanter au niveau de la  sous région pour toucher le maximum de monde.

C’est le souhait de son patron Mapenda Diop  qui a très tôt compris que dans ce monde du digital, le secret n’est rien d’autre que l’ouverture.

“Je pense qu’aujourd’hui pour une plateforme comme Expat-Dakar ou bien d’autres plateformes internet, il est important de s’allier à des plus grands, parce que c’est le monde qui fonctionne comme ça”  disait le jeune entrepreneur dans un article publié dans le quotidien Le Quotidien.

Lire aussi l’article : Mapenda Diop Fondateur du site Expat Dakar : Une réussite made in Sénégal

Pour Mapenda “On ne peut pas rester au fin fond de notre Sénégal et dire que on va peser énormément dans le monde de l’internet aujourd’hui, raison pour laquelle j’ai décidé en 2016 d’aller avec un groupe suisse, qui est l’un des plus grands médias de ce pays, qui a compris nos objectifs et notre travail et qu’aujourd’hui nous sommes intégrés à 100 % à ce groupe là avec tout ce que cela implique donc à la fois avec un apport financier, mais également un apport en termes d’échanges, de pratiques et ça c’est très bénéfique pour Expat-Dakar. »

Expat Dakar  s’implante dans la sous région

Pour l’année 2017, Expat va étendre ses tentacules dans la sous région. Des plateformes similaires se développer  en Côte d’Ivoire, au Cameroun et  dans d’autres pays de la sous-région.

Lire aussi l’article : Expat Dakar lancea son marché virtuel de Noël et de fin d’année

Nous faisons des petites annonces, il faut bien faire la part des choses entres petites annonces et le e-commerce. Mais nous nous sommes pas propriétaires des produits qui sont sur le site, il appartient à des partenaires qui sont présents ici et qui vendent leur produits » précise  le patron d’Expat Dakar.

 

Comments

comments

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: - Entrepreneur

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top