Sénégal

Le marché sénégalais est inondé de portables dangereux pour la santé

L’utilisation du téléphone portable serait bien à l’origine de certains problèmes de santé. L’autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) tire la sonnette d’alarme et compte dérouler, cette année, un projet dans le sens de préserver la santé des populations. C’est ce qui ressort de l’entretien accordé par le directeur général de l’Artp, au journal L’observateur.
«Il y a, explique Abdou Karim Sall, ce qu’on appelle le début d’absorption spécifique (Das), qui est le rapport entre la puissance et le poids.

Aujourd’hui, les Américains ont décidé que tous les terminaux dont les Das son supérieurs à 1,6% ne doivent pas être commercialisés aux Etats-Unis. Dans l’espace de l’Union européenne, on a décidé de que tous les terminaux dont les Das sont supérieurs à 2% ne doivent pas être commercialisés. Si le Das est supérieur à 2%, cela peut entraîner des problèmes de santé terribles», alerte-t-il avant d’annoncer des mesures.
«Nous allons acquérir des outils qui vont permettre de mesurer les Das de tous les terminaux qui seront utilisés par nos concitoyens. Je ne donnerai pas de marque, mais il suffit d’aller sur internet et de voir quels sont les terminaux qui ont des Das acceptables», renchérit le patron de l’Artp.
A l’en croire toujours, «le marché sénégalais est inondé de terminaux de provenance diverses, mais aussi qui sont clonés et dont on est sûr que sur le plan du respect des normes, ils ne sont pas les champions».

Auteur: Seneweb News – Seneweb.com

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top