Parole aux Spécialistes

Journée mondiale de la liberté de la presse: L’ information n’appartient plus seulement aux journalistes

Ce mercredi 3 mai marque la journée mondiale de la liberté de la presse. Dans les pays où cette liberté est entravée, les réseaux sociaux sont privilégiés, avec les risques d’abus qu’ils comportent.

C’est ce 3 mai qu’on célèbre la journée mondiale de la liberté de la presse. Dans son classement mondial de 2017 sur la liberté de la presse, publié le 26 avril dernier, l’organisation Reporters Sans Frontières a estimé que la liberté de la presse “n’a jamais été aussi menacée dans le monde”.

“L’information n’appartient plus seulement aux journalistes” (Basile Niane, Blogueur)

Ecouter l’interview audio

Mais quand on évoque la presse, les médias classiques ne sont plus les seuls concernés. En effet la radio, la télévision et la presse écrite sont fortement concurrencés par les médias sociaux. Désormais, Facebook, Twitter, WhatsApp sont autant d’autoroutes où l’information circule. Mais si les médias sociaux confortent la liberté de la presse, ils ont aussi un potentiel de nuisance.

Sources

Comments

comments

Comments
To Top