Entreprenariat

Les paysannes du Mali à l’ère du numérique grâce à l’AGETIC, L’AGEFAU ET ONU FEMMES.

Les paysannes du Mali disposent désormais d’une plateforme numérique qui leur permettra entre autres de s’informer sur la météo et la situation des marchés. L’initiative est d’Onu Femmes, l’entité des Nations unies dédiée à l’égalité des sexes et à l’autonomisaion des femmes. Elle est conduite en partenariat avec l’Agence des technologies de l’information et de la communication (AGETIC) et l’Agence de gestion du fonds d’accès universel (AGEFAU).
Les trois parties ont, à cet effet, signé une convention qui détermine les missions des uns et des autres pour la mise en œuvre de ce nouveau concept «Buy from women», en français «Achetez auprès des femmes».

La cérémonie était présidée par le chef de cabinet du ministère de l’Economie numérique et de la Communication, Mme Sané Keita. C’était en présence du sous-secrétaire général des Nations unies et directeur exécutif adjoint d’Onu Femmes, Yannick Glemarac, en visite officielle dans notre pays, du représentant d’Onu Femmes dans notre pays, Maxime Houinato, du directeur général de l’AGETIC, Ahmed Salif Camara, et du directeur général de l’AGEFAU, Souhahebou Coulibaly.

L’application a été développée et financée totalement par Onu Femmes pour un coût total de 80 millions de Fcfa.

Elle sera hébergée à l’AGETIC qui va assurer la formation des femmes afin que celles-ci se familiarisent avec le concept. L’autre défi pour la réussite de la plateforme est l’accès à l’Internet des zones ciblées par le projet. Cette tâche a été dévolue à l’AGEFAU dont la mission est d’assurer la connexion partout au Mali.

Dans le cas précis de ce projet, l’AGEFAU, selon son directeur Souhahebou Coulibaly, identifiera les zones ciblées en facilitant l’accès à l’Internet. Le nouveau concept va ainsi permettre aux femmes agricultrices de vendre leurs produits en ligne en identifiant des acteurs potentiels avant même la production. Après la signature de convention, les trois parties, ont inauguré à l’AGETIC la salle de formation des femmes bénéficiaires du projet.

Véronique DIAKITÉ pour l’Essor

Comments

comments

Comments
To Top