Ces derniers années, les institutions financières du Sénégal sont devenues les cibles préférées des cybercriminels.

Un groupe de sept personnes, six Nigérians et un Sénégalais ont utilisés un système d’intrusion pour pénétrer dans le réseau informatique de la Banque de Dakar (BDK).

Lire aussi: Dakar va abriter la première école sous régionale sur la sécurité numérique et la cybercriminalité

Ainsi, selon nos confrères de Libération, ces cybercriminels ont détourné une cinquantaine de millions dans des comptes de l’établissement financier.

L’enquête qui a permis de révéler ces bandits du réseau a été menée par la Division de la Cybercriminalité de la Police nationale.

Comments

comments