Macky Sall est très conscient des retombées négatives de la cybercriminalité en Afrique. Venu présider la 5é édition du Forum Paix et Sécurité de Dakar. le président sénégalais a insisté sur la problématique de la surveillance de l’internet et de la répression de certains de ses usages.

« Elle mérite d’être posée sans détour, parce que la cybercriminalité est en passe de devenir une arme de destruction massive des sociétés et des valeurs qu’elles portent. Des garde-fous s’imposent  »  a soutenu Macky Sall lors de son discours avant de se réjouir d’ailleurs de l’ouverture de  l’Ecole nationale de cybersécurité

 » Je me réjouis, à cet égard, de l’inauguration, demain, à Dakar, de l’Ecole nationale de cybersécurité à vocation régionale, fruit d’un partenariat franco sénégalais Cette structure contribuera à la formation d’experts sénégalais et d’autres pays africains à la prévention et à la répression de la cybercriminalité. »

Comments

comments