Le Bitcoin a passé deux semaines calmes durant lesquelles son cours n’a que très peu évolué, laissant chez certains analystes des espoirs d’une baisse de volatilité. Toutefois, entre les mineurs qui réduisent leurs ventes et un intérêt aussi grand, il en faut peu pour changer la donne.

Ce week-end, le bitcoin a de nouveau franchi la barre des 60 000 dollars et s’est rapproché de ses records. La cryptomonnaie s’est négociée à 61 222,22 dollars samedi sur la plateforme Bitstamp, soit son plus haut niveau depuis près d’un mois et un peu moins que les 61 781,83 dollars du 13 mars dernier.

Cette hausse intervient après plus de 15 jours de relative stabilité durant lesquels le BTC s’échangeait à un peu plus de 50 000 dollars. Selon les analystes, cette dynamique serait due au concours de plusieurs facteurs, notamment une offre limitée alors que l’intérêt des investisseurs de toute taille est croissant.

La popularité du Bitcoin ne cesse d’augmenter. De grandes entreprises comme BNY Mellon ou encore Mastercard Inc ont soutenu les cryptomonnaies, alors que d’autres sociétés cotées en bourse comme Tesla ont investi dans le BTC. Plusieurs banques scrutent de près le marché, attendant une évolution des réglementations pour offrir le Bitcoin à leurs clients.

LIRE AUSSI  Krach mondial dans les marchés de cryptomonnaies

Selon JP Morgan, les chances pour que le Bitcoin atteigne de nouveaux records sont grandes. Il faudra pour cela une baisse de sa volatilité qui lui permettra d’attirer les investisseurs institutionnels qui hésitent encore pour la plupart à investir dans la cryptomonnaie.

Avec AgenceEcofin

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet