samedi, avril 20, 2024

Proton VPN lance une campagne pour lutter contre la manipulation électorale avec un nouveau réseau de serveurs anti-censure gratuits

0 commentaire

Proton VPN annonce aujourd’hui qu’il fournira des serveurs gratuits dans des dizaines de pays organisant des élections cette année et ayant des antécédents de censure ou de falsification électorale. Avec cette initiative, Proton souhaite aider les populations locales à contourner la censure gouvernementale et prévenir toute tentative d’ingérence ou campagne de désinformation potentielles.

 

2024 s’annonce comme l’année la plus importante de l’histoire pour la démocratie. Près de 50 % de la population mondiale devrait se rendre aux urnes cette année, avec des élections qui auront lieu dans certains des pays les plus grands et les plus influents du monde. Malheureusement, parmi les pays organisant des élections cette année, nombreux sont ceux ayant un historique de pratiques antidémocratiques, de censure, d’ingérence électorale ou autres pratiques similaires qui mettent en danger les droits humains fondamentaux et portent atteinte à la liberté d’expression et à la liberté d’information.

Deux semaines avant et après chaque élection clé, Proton VPN mettra à disposition des serveurs locaux gratuits aux utilisateurs qui semblent se connecter depuis le pays en question. La mise en œuvre technique variera en fonction des circonstances du pays. Les utilisateurs auront ainsi accès à des serveurs situés à proximité, capables de contourner la censure gouvernementale. Cela signifie que les populations locales pourront accéder à un internet gratuit et non filtré à haut débit sans que les serveurs ne soient surchargés par des utilisateurs du reste du monde.

 

Dans douze mois, les dirigeants internationaux pourraient être très différents de ce qu’ils sont aujourd’hui. Préserver la liberté sur internet est plus important que jamais. Au cours des deux premiers mois de cette année, nous avons déjà été témoins de pratiques électorales douteuses dans des pays comme le Sénégal, le Pakistan et ailleurs. Ces événements ont entraîné une augmentation de l’utilisation du VPN alors que les populations tentaient de contourner la censure et la surveillance gouvernementales. En fournissant ce nouveau réseau de serveurs gratuits, Proton VPN espère rendre ce combat plus facile pour les utilisateurs.

 

Ces dernières années, les VPNs sont en effet devenus un outil essentiel dans la lutte contre la censure en ligne, avec une augmentation significative du nombre d’inscriptions lors d’événements géopolitiques majeurs à travers le monde, qu’il s’agisse de manifestations, d’élections contestées ou de mesures gouvernementales répressives. Au cours des douze derniers mois, Proton VPN a enregistré des pics d’inscription de 4 700 % au Népal, 2 500 % en Azerbaïdjan, 25 000 % au Gabon, 100 000 % au Sénégal, 2 100 % en Turquie, 6 000 % au Pakistan, etc. le tout en réponse à des troubles politiques ou civils.

 

Andy Yen, PDG et fondateur de Proton, déclare : « Les gouvernements autoritaires du monde entier censurent et bloquent régulièrement l’accès à internet, limitant l’accès de leurs citoyens à l’information et étouffant la dissidence, en particulier en période d’élections. 2024 s’annonce comme une année sismique pour la démocratie dans le monde. De nombreux pays organisant des élections cette année ont un bilan discutable en matière de liberté d’expression et de respect du processus électoral. Protéger la liberté d’expression et lutter contre la censure est au cœur de notre mission et nous nous engageons à faire tout notre possible pour aider les électeurs du monde entier à exercer leurs droits fondamentaux. Nous espérons que cela permettra aux populations locales de contourner la censure si elle était à nouveau mise en œuvre et de protéger leur vie privée en ligne. Protéger la liberté d’expression et lutter contre la censure est un combat quotidien et cette initiative fait partie de notre engagement à long terme en faveur de la promotion de la liberté en ligne. »

 

Proton VPN a continuellement investi dans de nouvelles technologies pour améliorer les capacités anti-censure de la plateforme. Ces améliorations incluent la technologie unique de routage alternatif de Proton VPN, la technologie Proton VPN Accelerator et, plus récemment, le protocole Stealth. Proton a également lancé son Observatoire VPN, une page web documentant comment les gens utilisent Proton VPN pour lutter contre la censure.

 

Cette initiative est la première du genre et un autre exemple concret de l’engagement de Proton VPN à défendre la liberté d’expression. Grâce à cette initiative, Proton VPN espère donner aux gens du monde entier l’accès aux informations dont ils ont besoin et qu’ils sont en droit de recevoir.

 

Proton est une entreprise soutenue par la communauté, fondée par des scientifiques qui se sont rencontrés au CERN. Proton VPN a un modèle économique freemium comprenant un abonnement gratuit, qui n’est possible que grâce au soutien des utilisateurs qui choisissent un abonnement payant. Proton VPN est le seul VPN open source, gratuit pour toujours, sans aucune publicité, tracker ou limite de bande passante, ce qui en fait l’un des VPN les plus populaires dans les pays où l’accès à internet est censuré ou fortement limité.

 

Pour plus d’informations, veuillez visiter le site web de Proton VPN ou lire l’annonce sur notre blog. Et ici nos prédictions sur internet pour l’année 2024.

 

Annexes

 

Cette initiative a été rendue possible grâce à la technologie unique de Smart Routing de Proton VPN. Le Smart Routing est une technologie qui nous permet de proposer des serveurs VPN dans des pays où nous ne pourrions peut-être pas accéder autrement en raison de la nature sensible de ces emplacements. Au lieu d’exécuter des serveurs physiquement dans ces pays, Proton VPN utilise des serveurs qui sont en réalité situés ailleurs. Ces serveurs compatibles Smart Routing fonctionnent également sur nos propres serveurs nus, ils sont donc tout aussi sécurisés. Lorsqu’ils utilisent un serveur Smart Routing, les utilisateurs sembleront accéder à internet à partir de cet emplacement et bénéficieront de toutes les fonctionnalités et avantages de sécurité de l’utilisation de Proton VPN.

 

Proton VPN utilise des serveurs situés dans des pays voisins qui simulent l’adresse IP du pays en question, ce qui signifie par exemple que nos serveurs virtuellement situés au Pakistan peuvent accéder au contenu que le gouvernement pakistanais bloque et ainsi conserver l’accès à tout contenu local sans avoir besoin de désactiver le VPN. Cela nous permet de fournir plus facilement notre service VPN aux personnes vivant dans des pays où les protections juridiques ou les infrastructures ne sont pas suffisantes et de contourner la censure dans leur pays. Smart Routing offre aux utilisateurs les avantages d’avoir une adresse IP locale, tout en ayant la liberté d’accès au contenu, quel que soit l’endroit où se trouve leur serveur.

 

Liste des pays organisant des élections cette année dans lesquels Proton VPN fournira des serveurs gratuits* :

 

Algeria ✅

Venezuela ✅

Chad ✅

Somaliland ✅

Mauritania ✅

Mauritius ✅

Mozambique ✅

Turkey ✅

Rwanda ✅

Sri Lanka ✅

South Sudan ✅

Senegal ✅

Togo ✅

Pakistan ✅

 

Liste des pays qui ont organisé des élections et où Proton VPN a déjà fourni des serveurs gratuits* :

 

Cambodia ✅

Indonesia ✅

 

Proton VPN ajoute également de nouveaux serveurs dès aujourd’hui au Salvador, en Biélorussie, en Azerbaïdjan, en Malaisie, au Bangladesh, au Bhoutan et aux Comores.

 

Proton VPN s’efforce continuellement à augmenter le nombre de pays disponibles et continuera à fournir de nouveaux serveurs gratuits dans d’autres pays organisant des élections mais non répertoriés ici si ces pays s’engagent pour la première fois dans la censure ou des pratiques antidémocratiques.*