mercredi, mai 29, 2024

Concession DakarNave: L’Arcop freine la Sirn et le ministère de la Pêche

0 commentaire

Le gendarme des marchés publics a suspendu le contrat de concession des chantiers navals de Dakar attribué à la société DAKARNAVAL/OZATA SHIPYARD, donnant du coup raison à Atlanticactu qui avait révélé il y a quelques jours la nébuleuse qui entourait ce contrat. Une mesure qui donne également raison au Secrétaire général du ministère de la Pèche, Matar Diallo qui n’avait de cesse de rappeler aux responsables dudit département qu’il était préférable de laisser au nouveau président de la République Bassirou Diomaye FAYE la latitude de confier la concession de 25 ans et non de décider de manière cavalière.

Faisant suite au recours visant la procédure d’attribution introduit par le Groupement Damen / Atmar Maritalia le 8 avril 2024, les membres du Comité de Règlements des Différends (CRD) de l’Autorité de Régulation de la Commande Publique, a jugé recevable le recours de Mayoro À. Ndiaye le représentant du groupement sus cité. Mieux, se fondant sur les articles 123 et 124 du décret 2021-1443 du 27 octobre 2021 portant application de la loi 2021-23 du 02 mars 2021 relative aux contrats de Partenariat Public-Privé que le recours gracieux est exercé dans un délai de 5 jours francs et couvrés à compter de la publication de l’avis d’appel à la concurrence et que la personne responsable du contrat en question, notamment la SIRN dans le cas d’espèce, est tenu de répondre à cette réclamation dans un délai de trois (3) jours, au-delà duquel le défaut de réponse sera constitutif d’un rejet implicite du recours gracieux.

C’est ainsi que par ces motifs ci-dessus cités que, par décision No 016/ARCOP/CRD/SUS du 12 avril 2024, l’ARCOP ordonne la suspension de l’attribution du contrat pour l’exploitation des chantiers de réparation navale et du Centre de formation (CAFIF) au profit de la Société des Infrastructures de Réparation Navale (SIRN) et pour le compte du ministère de la Pèche et de l’Économie Maritime.
Pour rappel, à quelques heures de la fin du régime de Macky SALL, le renouvellement de la concession de DakarNave qui prend fin le 24 juin 2024, a été lancé en mode Fast-track dans la plus grande opacité par le ministère de la Pêche et la direction de la Société des Infrastructures de Réparation Navale de Dakar (SIRN).
C’est le député Guy Marius Sagna qui révélait que le groupe DAKARNAVAL/OZATA SHIPYARD a reçu une lettre émanant du Directeur Général de la société des infrastructures de réparation navale de Dakar (SIRN), Saliou SAMB, annonçant la retenue de son offre pour la gestion de cette infrastructure vitale pour notre économie maritime.
Guy Marius Sagna avait estimé que « c’est aux nouvelles autorités de la troisième alternance au Sénégal à savoir au gouvernement du président Bassirou Diomaye Diakhar Faye qu’il revient de s’occuper de cette question ainsi que d’autres ».

« Ce qui se passe à La SIRN se déroule dans plusieurs ministères et directions (signatures de nouveaux contrats, recrutements…entre le 25 mars 2024 et le 02 avril 2024). L’équipe sortante du président Macky Sall ne devrait pas agréable ainsi. Le Sénégal et son peuple doivent être au-dessus de tous les intérêts », a-t-il ajouté.