Jumia Technologie , la plateforme panafricaine d’e-commerce a officiellement annoncé son entrée à la bourse du New York, la plus grande salle des marchés du monde.

Tous les employés de Jumia à travers l’Afrique ont sonné la cloche, au même moment que se déroulait la cérémonie à Wall Street à New York, ce moment historique pour l’entreprise étant avant tout le résultat d’un travail d’équipe.

Lire la suite : Jumia et Xiaomi veulent accélérer la pénétration des smartphones en Afrique

Jumia a été fondée en 2012 avec pour mission de fournir des services innovants, pratiques et abordables pour les consommateurs africains, en tirant parti, des opportunités offertes par la technologie. Jumia a permis également aux entreprises de se développer davantage en utilisant sa plate-forme pour atteindre des consommateurs à travers tout le continent. Jumia est présent dans 14 pays africains avec plus de 81 000 vendeurs actifs effectuant des transactions en ligne avec des millions de consommateurs. La plate-forme de commerce électronique emploie directement plus de 5 000 collaborateurs en Afrique.

 

«Ce moment historique a été rendu possible grâce au travail acharné de nos équipes, à la confiance de nos consommateurs ainsi qu’à l’engagement de nos vendeurs et partenaires. Tous ceux qui ont participé à cette aventure méritent d’être félicités aujourd’hui. Cet événement n’est qu’une étape, nous ne sommes qu’au début d’un long et grand voyage. Nous allons continuer à nous concentrer sur notre mission et à travailler encore plus dur pour aider les consommateurs, les vendeurs, les partenaires et toutes les parties prenantes à tirer profit de cette révolution technologique », ont déclaré Sacha Poignonnec et Jeremy Hodara, co-fondateurs et co-directeurs de Jumia.

Comments

comments