Face aux difficultés de coordination de l’utilisation des fréquences aux frontières entre la Gambie , la Mauritanie , le Sénégal , la Guinée, la Guinée Bissau, le Mali, les autorités de régulations ont tenu une rencontre de 4 jours pour étudier la stratégie de roaming. 

Selon Bara MBAYE, le chef du département ingénierie et planification des fréquences à l’ARTP Sénégal, « la lutte contre le brouillage des fréquence nécessite une coordination.  L’harmonisation des fréquence doit être une solution pour adopter l’idée d’une zone free afin de rendre libre le roaming entre les pays dans les zones mixtes communes pour le bien des utilisateurs».

Lire aussi: Fin des promotions ou bonus crédit chez les opérateurs : l’ARTP recarde Orange Sénégal

Offrir une meilleure qualité de service aux usagers avec des zones dans lesquelles le roaming est free reste un des objectifs de cette rencontre afin que les réseaux cohabitent dans les zones frontalières. 

Pour rappel, la réunion de coordination de l’utilisation des fréquences aux frontières s’est tenue du 17 au 20 février à Dakar.

Comments

comments